Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/08/2018

Hier.

Hier un chasseur a tué un écologiste par ricochet.

J'écoutais France Inter où notre Ministre de l'Ecologie a donné sa démission en direct, à la surprise générale.
C'est dommage que les autres ne l'aient pas fait aussi, qui continuent comme nous à avaler des couleuvres...

Jupiter n'a pas bronché.
La Terre n'en peut plus, on dirait que Jupiter n'habite pas dessus.
La Terre se venge.
On a des étés caniculaires.
On a des inondations, des tornades, des glissements de terrains.
Les chefs d'Etat, eux continuent à se dire : "Après moi le déluge".
Comme si leurs petits-enfants allaient sucer des titres au porteur...

Faire ses courses devient un jeu de piste.
Il faut une loupe pour trouver un pot de miel qui ne vient pas de pays divers où on ne surveille pas trop ce qu'on met dans les pots.
Le bio ? Parlons en ! Partout la terre est polluée par la chimie.

Et l'huile de palme, sans parler des risques pour le consommateur, est un cancer pour la nature.
On rase les forêts primaires pour planter des palmiers.
On détruit les habitats d'espèces en passe d'extinction.
Ça pousse vite et ça rapporte gros.
Total va même mettre en service une raffinerie ici pour en faire du carburant.
Comme si brûler de l'huile de palme ne produisait pas de CO² !
Comme si ça polluait moins que brûler de pétrole !

Et c'est cette cette bande d'escrocs qui baisse les retraites, paie les salariés une misère !
Au nom d'une dette qui n'est pas la nôtre mais celle de ceux qui, entre autres gaffes, ont perdu l'argent de nos retraites sur des marchés douteux.

Le plus triste ? Le soir, lorsque j'allume la télé, je vois une pub qui nous vante de la nourriture pour chat, sans colorant.
Je vais devoir me mettre à manger des croquettes...

Radio, démission, pollution

 

Commentaires

Ah Heure-Bleue, tu mets de l'huile (pas de palme) sur mon feu : je bouillonne.

Et en fin de course, je me demande s'il n'est pas heureux que je n'ai pas de descendance, même s'il ne se passe pas de jours que je ne le regrette.

Les agriculteurs bio, bon ok, mais les vents porteurs de "cochonneries" et les pluies saturées itou qui arrosent leurs champs, se foutent pas mal qu'ils soient bio ou non : ils polluent.

J'achète assez souvent bio : la dernière manie, c'est de mettre les tomates sous blister : quand je l'ai enlevé, il y avait du moisi !!!

Et quand je pense que j'ai un petit-neveu qui habite à La Mède donc pas loin de la raffinerie, je deviens folle. Il n'arrive pas à trouver un logis à un prix raisonnable et pas exagérément loin de son travail !!

Écrit par : Sophie | 29/08/2018

Répondre à ce commentaire

Merci Mme Heure Bleue vous expliquez très bien ce que je pense aussi, mais vous vous avez le "chic" pour le raconter.
Bonne journée

Écrit par : Christiane | 29/08/2018

Répondre à ce commentaire

Triste monde que celui que nous laisserons à nos enfants.

Écrit par : Berthoise | 29/08/2018

Répondre à ce commentaire

non l'argent de nos retraites n'a pas été perdu "sur des marchés douteux", là il s'agissait des retraites des pays ayant des systèmes de capitalisation. Quant aux retraites hexagonales il s'agit d'un régime "par répartition" donc l'argent versé aux ayants-droits sort direct de la fiche de paie des actifs, salariés et tous les autres cotisants. Ce régime par répartition est à peu près seul de son genre dans le monde (voire le seul) et compte tenu de la démographie et de l'allongement de la vie il est en péril, voire même en réa :)

Écrit par : angiola | 29/08/2018

Répondre à ce commentaire

Bien sûr que la crise de 2008 a eu un impact plus fort sur les retraites par capitalisation. Mais elle en eu aussi sur nos retraites ! notamment en raison du déficit et je dirais même de la chute libre de la branche retraite de la CNAV. Sans parler des assurances retraites, des plans épargne retraite, et sur nos économies en général.

Écrit par : Sophie | 29/08/2018

Ta remarque sur les croquettes me rappelle une rumeur (vraie ou fausse) qui circulait il y a plus de quarante ans : les boîtes de C....gou ou R...on étaient souvent achetées par des personnes âgées qui s'en nourrissaient. Un gérant de supérette auquel j'en avais parlé m'avait affirmé la réalité des faits : ces boîtes étaient achetées par des clients qui n'avaient pas d'animaux...
C'est juste une remarque en passant.
Mais c'est vrai qu'un chasseur a tué hier un écolo !

Écrit par : Gwen | 29/08/2018

Répondre à ce commentaire

qu'en si peu de mots ... les choses sont bien dites ..... par tes soins !

Écrit par : emiliacelina | 29/08/2018

Répondre à ce commentaire

J'adore ce billet ! Je ne suis pas la dernière à fustiger le jupiter et ses satellites. Ces bandes d'incapables recrutés sur entretien d'embauche comme de vulgaires banquiers recrutent leur drh. (sans majuscule, ils ne le méritent pas). Je pense aussi que nos chats (enfin chez toi, chez moi, chez d'autres comme nous) sont plus heureux et mieux traités que bien des humains, enfants compris.

Écrit par : delia | 29/08/2018

Répondre à ce commentaire

Même si ton billet est malheureusement bien réel et bien triste, ta dernière phrase m'a fait rire !

Écrit par : Colette | 29/08/2018

Répondre à ce commentaire

Je me souviens quand je vivais en France on surnommait Nicolas Hulot: l'hélicologiste.

Écrit par : Anna | 30/08/2018

Répondre à ce commentaire

Il y a longtemps, après la rumeur, j'avais goûté la pâtée de mon chat... C'était mangeable.
Pour les retraites, il y a deux constatations : elles n'augmentent pas et le coût de la vie augmente. Elles diminuent car on ne les augmente pas comme on l'avait promis et le coût de la vie augmente toujours plus...

Écrit par : lakevio | 30/08/2018

Répondre à ce commentaire

Le lien pour mon blog est correct.... tout comme il l'était hier après vérification....

Écrit par : Imaginer | 30/08/2018

Répondre à ce commentaire

Il est correct comme hier, j'arrive sur erreur 404.

Écrit par : heure-bleue | 30/08/2018

Répondre à ce commentaire

Un lien correct ne renvoie pas Erreur 404.
tu es sûre que http://imaginer.la.lergerete.over-blog.com/ c'est bon ?
Tu devrais vérifier que c'est bien "lergerete", j'aurais bien vu "legerete"...

Écrit par : le-gout-des-autres | 30/08/2018

Répondre à ce commentaire

Alors puisque tu as vu l'erreur et que je t'ai confirmé que c'était bien de moi dont il s'agissait pourquoi m'avoir effacée ? Je sais que je commente rarement et mon commentaire n'était peut-être pas passionnant, surtout parce que mon avis était différent...

Écrit par : Imaginer | 30/08/2018

Répondre à ce commentaire

Triste billet mais... tristement réel :-(
Je veux toutefois rester optimiste... je pars demain "rendre" mes petites filles, puis direction l'Auvergne pour le week-end... puis je reviens... et je repars ! Je t'écrirai dans la semaine. Bisous

Écrit par : Praline | 30/08/2018

Répondre à ce commentaire

Et bé...tu as le moral...la Léa Salamé (que j'aime pas ) a eu son scoop en direct...la chance de sa vie.lol...perso je ne le critique pas mais bon il n'est pas fait pour la politique le garçon...par contre il parait qu'ils veulent nous mettre le Dany Cho...j'espère que ce n'est qu'une blague!!!kiss!

Écrit par : Tarrah | 31/08/2018

Répondre à ce commentaire

Tu as raison ! J'ai séjourné dans un camping dans les Charentes et j'ai connu en une semaine trois secousses sismiques ! C'était écrit à l'entrée du camping avec les consignes de sécurité à tenir en cas de secousses plus fortes. Personne n'en parle. Pourtant, on évoquait aussi les ras de marée. Pas étonnant que Xynthia ait fait tant de ravages en 2010. C'est étroitement lié à ce phénomène. Pourtant, sur l'Aiguillon sur Mer, on construit à outrance des lotissements pavillonnaires à peine en retrait de la mer. Tout le monde se tait. Business is business !
Contente d'être rentrée. Je déteste définitivement les Charentes. J'ai regretté ne pas être retournée en Bretagne chaque jour de la semaine !

Écrit par : Armelle | 01/09/2018

Répondre à ce commentaire

Ainsi va la vie et tout va très bien Madame le Marquise. Moi, j'essaie maintenant de trouver mes petits bonheurs ailleurs, puisque le monde ne changera plus si ce n'est en pire et que je n'y peux rien et surtout plus le temps.

Écrit par : manouedith | 02/09/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire