Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/06/2018

L'aventure, c'est l'aventure.

Merci à Célestine pour le rappel de ce moment.
Je ne suis pas une aventurière, plus exactement je suis une aventurière qui aime son confort.
Pas "l'aventurière sac-à-dos", pas non plus ""l'aventurière Hilton".
Je n'aime pas la chaleur mais j'aime le désert.
Celui du Néguev et celui de Pétra, les déserts où je respire bien, où la chaleur est sèche.

Je comprends Ben Gourion qui a fini sa vie dans le Néguev avec ses livres.

Nous habitions Tel-Aviv (la colline du printemps). C'est l'Amérique au Moyen-Orient.
Le Goût travaillait beaucoup alors je m'ennuyais. Je prenais donc l'avion pour aller "respirer" l'air de Paris.
Je voulais mettre des pulls, avoir froid...

Mais revenons à Pétra.
Un week-end de "Shavouot", oui là bas, les jours fériés ne s'appellent pas pareil, c'est l'équivalent de la Pentecôte ici, nous sommes partis à Pétra.

Un peu tard dans la saison alors il faisait très chaud. Nous avons attendu à la frontière israélo-jordanienne pendant des heures.
On nous a échangé moyennant finances, comme des otages, un visa quand tu es un Américain coûte plus cher qu'un visa quand tu es Français.
Compter le "dinar pour Français" à un franc et les "dinar pour Américain" à un dollar...

Nous avons vu Aqaba, juste le temps de se dégourdir les jambes et hop dans un mini-bus direction Pétra.

Arrivée à l'hôtel avec piscine glacée et paysage magnifique.
J'ai eu l'impression de me retrouver dans un film hollywoodien où la production aurait fait des économies.
C'était un palace un peu décati, avec des serveurs partout, il ne manquait qu'Hercule Poirot pour se croire dans un roman d'Agatha Christie.
Pétra, c'est superbe, c'est encombré comme l'Opéra à dix-huit heures.
Vous y êtes surveillés comme le lait sur le feu.
Vous ne sortez pas du site même pour déjeuner.
La suite à montré qu'on ne doit pas manger de salade à Pétra...

israël pétra,souvenirs

 

Commentaires

J'ai vu des images de Petra hier ou avant-hier (ou de l'avantage de voyage à travers un écran quand on ne peut le faire vraiment), et je me suis dit que c'était une des merveilles que j'avais ratées (avec d'autres bien sûr).

Ah tous ces lieux que je n'ai pas visités, tous ces livres que je n'ai pas lus, toutes ces lignes que je n'ai pas écrites et au moins dans le premier cas, l'impossibilité de rattraper.

Mais la salade, quand même,à quoi pensiez-vous ? malgré tous ces plats fraîcheurs qui font tellement envie !

Écrit par : Sophie | 26/06/2018

Répondre à ce commentaire

Je n'ai pas mangé de salade.
Instinctivement, en habitué de pays étranges et chauds, j'avais pris du riz très cuit, de la viande très grillée et bu du Coca...
J'ai seulement oublié de prévenir Heure-Bleue de ne pas boire l'eau ni manger de légumes crus et simplement rincés.
Elle n'était pas la seule, le mari d'une amie de rencontre a également profité.
Le marché de l'Imodium a bondi d'un coup...

Écrit par : le-gout-des-autres | 26/06/2018

Répondre à ce commentaire

Merci pour le clin d'oeil, Heure Bleue.
Et pour le développement de ton "aventure intestine"...
L'hôtel était défraîchi, certes, mais la salade aussi sûrement.
J'adore le comm de ton cher et tendre sur le marché de l'immodium !
Ces paysages n'en demeurent pas moins grandioses et mythiques.
Bises
¸¸.•*¨*• ☆

Écrit par : celestine | 26/06/2018

Répondre à ce commentaire

Aïe ! Nous c'est en Turquie que LeMaître a attrapé la... turista ! j'avais aussi oublié de l'empêcher de manger des légumes crus i...
Pétra... un jour - il faudait se dépêcher ! - nous irons.

Écrit par : lakevio | 26/06/2018

Répondre à ce commentaire

Etre surveillé comme le lait sur le feu doit être très pénible et angoissant. Donc stress + salade = tourista ! Eh bien ça ne devait pas être gai, et le Goût a oublié de te prévenir ! :-)
Quelle est cette photo ?
Bisettes

Écrit par : Praline | 26/06/2018

Répondre à ce commentaire

Cette photo, c'est l'entrée de Pétra, la capitale secrète des Nabatéens.
C'est en s'y rendant qu'on passe par Wadi Rum, là où fut tourné un plan des Dix Commandements.
Le plan où Moïse voit la Terre Promise qu'il n'atteindra jamais.
Ça lui apprendra à douter, non mais !

Écrit par : le-gout-des-autres | 26/06/2018

Merci.
Et sourire :-)

Écrit par : Praline | 26/06/2018

Ca doit être beau en effet. Pas sûr que j'y aille... ce sera pour une autre vie..

Écrit par : ang/col | 26/06/2018

Répondre à ce commentaire

C'est passionnant. Il me semble que tu as encore plein de choses à raconter...

Écrit par : Pivoine | 26/06/2018

Répondre à ce commentaire

Visiter Petra... un rêve non réalisé, comme Anguillette peut être dans une autre vie ?

Écrit par : Francelyne 17 | 27/06/2018

Répondre à ce commentaire

j'aime quand tu racontes...... je voyage par procuration !

Écrit par : emiliacelina | 27/06/2018

Répondre à ce commentaire

Petra ! Un éblouissement au sortir du défilé qui y conduit... Quelle chance d'avoir pu voir cette merveille... m^me si, comme vous, il a fallu attendre des heures à la frontière. Si j'ai mangé de la salade ou des légumes, j'ai pû échapper à la tourista !

Écrit par : Gwen | 02/07/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire