Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/06/2018

De la bienveillance sur Internet

racisme,antisémitisme,mensongesPlus j'avance en âge mais pas forcément en sagesse, plus je suis horrifiée par mes compatriotes.

Si, dans la rue on ne s'insulte que rarement, sur Internet, à l'abri de son clavier et de son anonymat, on insulte à tout va.
Ah si ! Dans la rue, une fois, je me suis fait traiter de "Sale Française", ce qui est mieux que "Sale juive" qu'il m'est arrivé d'entendre.
Au moins ça prouve que je me suis bien intégrée...

Quand ça arrive dans la rue, le quidam n'est pas anonyme et seule l'ivresse lui fait dire le paquet d'âneries qu'il profère.
Alors que sur le Net, on en lit de drôles pas très drôles...

Genre, "le jeune Malien n'a pas sauvé d'enfant, c'est de la propagande".
Demander à l'anonyme de s'expliquer, c'est s'exposer à un torrent d'injures.

Il faut dire que l'exemple vient de haut.
Enfin de haut... Il est difficile de prendre notre Ministre de l'Intérieur pour un grand homme, lui qui vient de nous expliquer que le migrant qui souvent ne parle pas français, a fait une étude comparative des législations des pays d'Europe pour choisir celui qui offre le plus d'aide.
Pour avoir l'air moins vieux qu'il n'est, il parle même de "benchmarking"...

Vous êtes vous imaginés arriver dans un pays dont vous ne parlez pas la langue.
Dans un pays où vous n'avez pas de papiers, estourbi par des passeurs qui sont les seuls qui font leur beurre, vous seriez tenté de chercher vos compatriotes, pas de lire le Code Civil ou pêcher des renseignements sur le site de la CAF.

La première chose que j'ai faite dans "le pays où coulent le lait et le miel", c'est chercher des compatriotes.
Ce n'est pas du communautarisme, ça s'appelle de la survie.
J
e crains fort que ceux qui racontent des horreurs sur le Net ne se posent jamais de questions.
Se poser des questions, c'est quand même s'exposer à découvrir qu'on n'est parfois mené que par des préjugés, le racisme et l'égoïsme.
Et dire que les mêmes nous parlent de bienveillance...

 

 

 

 

 

Commentaires

Etant d'un naturel assez "soupe-au-lait", j'évite ces articles qui font un buzz malsain pour tt le monde.
Pour le sujet du jeune malien que tu cites, tt le monde s'est réjoui de l'heureux dénouement, et du bien qui en découlait pour ce jeune homme. Puis plouf, on plonge aussi vite dans le doute, la théorie du complot.
Tout ça parce qu'en haut, les sondages commencent à plonger. Quant à Collomb, redonnez-nous Cazeneuve siouplaît.

Écrit par : Sophie | 01/06/2018

Répondre à ce commentaire

Tous les jours, sur le net, les bras m'en tombent…

Écrit par : Armelle | 01/06/2018

Répondre à ce commentaire

Chez nous aussi un jeune homme a sauté un jour dans le canal de Charleroi pour sauver quelqu'un. C'était aussi un demandeur d'asile. Mais cela n'avait pas fait de vagues comme cela en ferait maintenant.

Et pour le moment on a 'l'affaire Mawda', dont tu as peut être entendu parler. Une petite fille de deux ans est morte et la Belgique se déchire. Entre ceux qui incriminent le policier qui a tiré dans une course poursuite sur l'autoroute, et ceux qui accusent les parents les migrants (ce sont des Kurdes ) et les passeurs. Ou peut-être le convoyeur.

En tout cas ils font mal leur 'étude de marché'. L'Europe se ferme, les migrants sont détestés, nos politiques refoulent ou s'en lavent les mains, laissant les citoyens les accueillir, héberger, aider, etc.

Et nous voilà avec une affaire en plus,.une fusillade à liège... un détenu en congé de deux jours a pété les plombs à son onzième congé sur 14. Trois morts, deux policières, un étudiant... et une de ses connaissances la veille. Pas d'argent pour gérer correctement les prisons...

On est bien avec tout cela.

Écrit par : Pivoine | 01/06/2018

Répondre à ce commentaire

Pour l'affaire Mawda, j'ai simplifié...
Quoiqu'on dise cela ne ressuscitera pas cette enfant qui a été enterrée mercredi.
En général sur internet, si tu essaies d'être simplement humain, au mieux tu es un bobo gauchiste.
Je me souviens avoir été qualifiée un jour de caricature de la féministe laïcarde post soixante huitarde, etc. Tout ça parce que j'avais rectifié le tir au sujet des immigrés migrants etc... pfffxx...

Écrit par : Pivoine | 01/06/2018

Répondre à ce commentaire

Bonjour et merci pour ces deux billets.
A moi aussi il arrive fréquemment de me faire insulter, voire pire, quand je tiens à rectifier certaines affirmations, remarques ou c...... C'est horripilant mais cela ne m'empêchera sûrement pas de continuer ! Basta ya !

Écrit par : mimazhan | 01/06/2018

Je ne lis jamais ce genre de choses, ma tension ferait des bonds.

Écrit par : mab | 01/06/2018

Répondre à ce commentaire

J'ai renoncé à lire certains billets et surtout, surtout les commentaires, les tweets et les FB ! Tolérance et bienveillance ne sont certes pas les deux mamelles de notre époque...

Écrit par : lakevio | 01/06/2018

Répondre à ce commentaire

C'est rare mais il m'arrive de lire des trucs hyper agressifs sur FB notamment, mais je ne m'en mêle surtout pas, ça ne sert qu'à faire monter la mayonnaise et je préfère aller bagnauder dans la campagne.
Juif ou français, quand on est sale on est sale :-)
Bises ensoleillées.

Écrit par : Praline | 01/06/2018

Répondre à ce commentaire

Il m'arrive de lire, pour voir jusqu'où peut aller la bêtise humaine, et c'est confirmé, elle peut aller très très loin !
Jamais, au grand jamais je ne m'en mêle...
Quand des vegans sont capables de se réjouir parce qu'un boucher a été assassiné, on voit que l'intégrisme quel qu’il soit est dangereux !

Écrit par : Fabie | 01/06/2018

Répondre à ce commentaire

Pourtant sur facebook il n'y a que des boutons "j'aime" et "j'adore", pas de bouton "j'aime pas"...

Écrit par : Françoise | 01/06/2018

Répondre à ce commentaire

C'est surtout sur les sites d'informations que cela se déchaîne, même sur les pages de périodiques qui ne sont ni Gala ni Sud-Presse (en Belgique). 300 commentaires sur un seul post sur une partie d'info concernant la petite fille tuée... Je ne like qu'excessivement rarement et je ne commente jamais parce que c'est un vrai panier de crabes... N'empêche que j'ouvre parfois des yeux horrifiés devant ce que je lis. Alors oui, je continue à poster des fleurs et des rosiers, mais bon, je ne peux pas toujours me taire non plus ...

Écrit par : Pivoine | 01/06/2018

Merci de ta réponse Pivoine ;-)

Écrit par : Françoise | 02/06/2018

je ne lis pas tout ça..... mais ce que tu en dis ne m'en donne certe pas l'envie !
Je parie que ta note pourtant bien "envoyée" va te valoir encore quelques "vach...ries" !!!!
La méchanceté et la bêtise humaine ..... parfois ça fait peur !

Écrit par : emiliacelina | 01/06/2018

Répondre à ce commentaire

Et pendant qu'on décore le jeune Malien héroïque, les camps de migrants sont nettoyés tranquillement... Moi aussi ça me révolte de lire certains commentaires sur les réseaux sociaux et même parfois sur les blogs. La peur de l'autre, c'est terrible.

Écrit par : Koalisa | 05/06/2018

Répondre à ce commentaire

que veux tu il y a des professionnels de la polémique, il y en a même qui sont payé pour ça...quand au ministre c'est sans commentaire, on est pas fauché avec ça! bisous...j'ai pas compris l'histoire du métro...toi tu ne prends pas le métro!

Écrit par : Tarrah | 05/06/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire