Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/03/2018

Petit bleu.

lakevio.jpg


En lieu et place du devoir "La lettre"...

ENVOYEZ UN TELEGRAMME - STOP

Vous pouvez l'écrire seul ou l'inclure dans une histoire. A vous de décider.

Tu me regardes de loin, sûr de toi, sûr de ton emprise sur moi, sûr de ta fortune.
Tu ne sais même pas que je ne t'aime pas, que je me moque de ta fortune, que ce mariage me fut imposé par ma famille.

Tu crois que j'envoie un télégramme à Eugénie-les-Bains, à mon hôtel préféré, que j'ai besoin de prendre les eaux, de me reposer pour concevoir ta progéniture.

Mon pauvre ami !
Tu ne sais même pas que les femmes ont recours à des artifices pour ne pas avoir d'enfant !

Le destinataire de ce télégramme, vous allez le découvrir à votre retour, c'est vous !

Ce "petit bleu" vous cueillera comme un uppercut !

Léon -STOP -
Je vous quitte- STOP -
Vous êtes un barbon ennuyeux - STOP -
J'embarque pour le Nouveau Monde - STOP -
Vous ne me retrouverez jamais - STOP -

Effectivement, Léon ne la retrouva pas.
On ne retrouva même pas ses restes.
Fallait pas embarquer sur le Titanic...



Commentaires

un passage chez toi (pendant que Robert se prépare) avant de partir ... et je ne le regrette pas !
Ta note du jour est un chef d'œuvre!

Écrit par : emiliacelina | 05/03/2018

Répondre à ce commentaire

Quel drame que ces filles mariées contre leur gré... quel drame mais tu m'as fait rire !
Le Titanic... brrrr... tu sais que je n'ai jamais pu regarder ce film !

Écrit par : Praline | 05/03/2018

Répondre à ce commentaire

Finalement, elle n'aura pas été récompensée pour avoir eu le courage de le quitter...

Écrit par : Fabie | 05/03/2018

Répondre à ce commentaire

On va de surprise en surprise, dommage que tout..."tombe à l'eau"....

Écrit par : tanette2 | 05/03/2018

Répondre à ce commentaire

Le petit bleu qui se transforme en grand blanc.

C'est super bien trouvé. Quelle imagination.

Écrit par : Sophie | 05/03/2018

Répondre à ce commentaire

Eh bien c'est canon. Tu es en forme Heure Bleue...
Je n'ai pas eu le temps de l'écrire hier.
Zut j'avais une idée mais je ne sais pas encore comment la mettre en forme.

Écrit par : Pivoine Proust | 05/03/2018

Répondre à ce commentaire

Ce mariage a sombré...

Écrit par : le-gout-des-autres | 05/03/2018

Répondre à ce commentaire

Au moins, Léon sera moins triste de la disparition de la belle après avoir reçu un tel télégramme...A peine, demi-peine..Je me marre en lisant ta phrase sur prendre les eaux pour concevoir un enfant. Je croyais qu'on les perdait plutôt ! Tu fais de l'humour "pince sans rire"..Ha, ha...

Écrit par : julie | 05/03/2018

Répondre à ce commentaire

Bien triste pour elle mais, j'adore absolument ! Beaucoup moins oie blanche que la mienne, embarquée aussi !
Bises

Écrit par : lakevio | 05/03/2018

Répondre à ce commentaire

C'est donc à elle que ma Margaret a glissé son billet sur le quai de Southampton ?

Écrit par : Gwen | 05/03/2018

Répondre à ce commentaire

Ah...le grand siècle, les mariages arrangés, les vieux barbons, les femmes frustrées...
et le Titanic ! C'est beau comme un roman.
Bravo Heure Bleue. En peu de mots, c'est très bien fait.
¸¸.•*¨*• ☆

Écrit par : celestine | 05/03/2018

Répondre à ce commentaire

et toc! encore une histoire qui va donner raison à ma mère, "on est toujours puni par où l'on pèche" ;-)

Écrit par : Adrienne | 05/03/2018

Répondre à ce commentaire

J'ai lu le Goût, ce matin. J'ai préféré. C'était plus romantique. Là, c'est dur pour le barbon et cette jeune femme.

Écrit par : Armelle | 05/03/2018

Répondre à ce commentaire

Parfait de concision.

Écrit par : mab | 05/03/2018

Répondre à ce commentaire

Oh !!! elle ne méritait pas ça la pauvrette ! rien ne lui aura été épargné :)

Écrit par : Colette | 05/03/2018

Répondre à ce commentaire

C'est dur !!!!!!!!!!!!!! lol...bisous

Écrit par : Tarrah | 05/03/2018

Répondre à ce commentaire

Je rectifie ce Pivoine Proust qui était une blague o;)))

Écrit par : Pivoine | 05/03/2018

Répondre à ce commentaire

excellent !

Écrit par : ang/col | 05/03/2018

Répondre à ce commentaire

Je comprend mieux pourquoi, chez Lakévio tu étais si sûre que son père ne viendrait pas à son secours, tu savais toi ! Cela dit, j'adore ton texte.

Écrit par : délia | 06/03/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire