Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/11/2017

Il était une fois.

lakevio.jpg

Dans le petit bois de Saint Amand, pigeons volent et lapins creusent.

Parmi sept petit lapins, famille élargie et recomposée, on trouve une petite lapine au poil si doux que ceux qui connaissent mes lapins, pensent immédiatement à une soierie.

Mes sept petits lapins vivent heureux.
Ils ne connaissent pas les hommes.
Ils se méfient des pièges, de l'herbe au glyphosathe et se cachent pendant la saison de la chasse.

Un jour, ou peut-être une nuit, nos lapins s'arrêtent devant un champ de carottes.
Le lapin le plus gros va en éclaireur.
Il les trouve étranges ces carottes.
On dirait qu'elles ont rencontré un nuage radioactif, plutôt hostile, comme truc.

Les sept petits lapins tournent autour des carottes.
L'odeur douceâtre qu'elles dégagent les fait hésiter.
Le plus téméraire car dans les contes de fées il y a toujours un téméraire, décide de goûter ces étranges carottes.

- C'est excellent ! S'écrie t-il

C'est la ruée, étrange ou pas, c'est un festin mais l'effet tranchant de cette orgie gustative ne tarde pas à se faire sentir, il faut éliminer et surtout ne pas bouger.

L'explication de cette histoire avec queue de lapin, c'est qu'il faut dominer ses instincts.

Mes lapins tirèrent une leçon de cette histoire, ne pas manger n'importe quoi et apprendre l'écriture inclusive pour éviter les frictions.

Commentaires

Ha, ha, trop bonne ton histoire...plusieurs références en un seul texte, tu nous gâtes. Bravo...pigeon vole, famille recomposée, les 7 nains, Barbara, écriture inclusive, pesticide, péché de gourmandise....Y'en a pour toutes les bourses.
ps : Je trouve ça presque désopilant chez les autres les frictions...moins chez moi, cela va de soi... Comment de simples carottes font te faire un tabac aujourd'hui !

Écrit par : julie | 27/11/2017

Répondre à ce commentaire

Conte moderne, avec famille reconstituée, divers éléments polluants...
Amusant.
Ecriture inclusive = Hors sujet :) :) :)
Tu en rêves la nuit ? ;)
Bonne journée

Écrit par : Fabie | 27/11/2017

Répondre à ce commentaire

Ton histoire ressemble un peu à ce qu'ont connu Adam et Eve mais elle est plus d’actualité..
Superbes ces carottes aquarellées. On en mangerait !

Écrit par : Chinou | 27/11/2017

Répondre à ce commentaire

Ils sont adorables tes petits lapins et tu es certainement leur plus belle histoire d'amour !

Écrit par : Praline | 27/11/2017

Répondre à ce commentaire

Excellent ! Un vrai conte moderne. On se régale en te lisant.
Bises !

Écrit par : lakevio | 27/11/2017

Répondre à ce commentaire

Dans le petit bois de Trousse-Chemise,
lapines et lapins
auraient pu profiter d'autres festins !
:-)

Écrit par : alainx | 27/11/2017

Répondre à ce commentaire

C'est super bon le lapin aux carottes! :-P

Écrit par : La Baladine | 27/11/2017

Répondre à ce commentaire

Ils sont parfaitement au courant de l'actualité ces petits lapins même s'ils se sont laissé tenter par les carottes.. hi hi. Superbe conte.

Écrit par : tanette2 | 27/11/2017

Répondre à ce commentaire

arriver à parler de l'écriture inclusive dans ce texte... il fallait le faire et tu l'as fait ;-)

Écrit par : Coumarine | 27/11/2017

Répondre à ce commentaire

Un paquet de références actuelles, même les chansons de Barbara dont on parle beaucoup, y'a pas à dire tu as du talent.

j'adore les petits lapins, c'était le thème préféré des histoires que j'inventais pour les petits...

Écrit par : Sophie | 27/11/2017

Répondre à ce commentaire

Ah chouette cette version lapins.

Écrit par : mab | 27/11/2017

Répondre à ce commentaire

je ne viens pas assez souvent par ici pour le savoir, mais on dirait que l'écriture inclusive, ça t'énerve ;-)

Écrit par : Adrienne | 27/11/2017

Répondre à ce commentaire

L apparence d une contine....l apparence seulement

Écrit par : ang/col | 27/11/2017

Répondre à ce commentaire

Ces carottes étaient quand même fort brillantes pour être vraiment honnêtes.

Mais tes lapins sont bien mignons...

Écrit par : Pivoine | 27/11/2017

Répondre à ce commentaire

Il était temps que le conte de fée se modernise. Bravo pour cette histoire de lapins, de carottes à l'arrière goût de glyphosathe et d'apprentissage de l'écriture inclusive.
A noter qu'en Suisse, sous l'impulsion de l'allemand, l'écriture inclusive est utilisée par toutes les administrations cantonales, la plupart des entreprises et des compagnies d'assurance depuis le début des années 1990.
Je vous souhaite une bonne semaine.
Jean-Jacques'60
Berne, le 28 novembre 2017

P.-S. Si l'envie de découvrir Berne vous prend, il faut y séjourner à la belle saison. Pour une première, c'est mieux.

Écrit par : jeanjacques666 | 28/11/2017

Répondre à ce commentaire

Tes petits lapins deviendront sages...

Écrit par : Gwen | 28/11/2017

Répondre à ce commentaire

pour faire une famille de sept lapins point n'est obligatoire qu'elle soit recomposée......
C'est un vrai plaisir de lire cette note qui ..... nous amuse et n'a pû être écrite que par toi !

Écrit par : emiliacelina | 28/11/2017

Répondre à ce commentaire

Un conte à garder pour briller lors du prochain repas de Pâques ! Je suis jalouse de ne pas l'avoir écrit moi-même.

Écrit par : Véro | 30/11/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire