Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/11/2017

La Solution Finale

médicaments,asthme,manque

Chaque soir le journal télévisé nous parle de beurre !
On se croirait revenu au temps de l'ORTF !
Surtout que du beurre, on en trouve.
Bon, dans les magasins "bio"...

Mais on ne vous parle pas du manque prolongé de certains médicaments dans les pharmacies.
Notamment les traitements pour l'asthme et pourtant on n'est pas loin aujourd'hui d'avoir autant d'asthmatiques que de consommateurs de beurre.

J'ai la chance insigne de prendre, deux fois par jour, trois médicaments pour lutter contre les symptômes de l'asthme.
Pas pour le guérir, non, juste pour le rendre supportable.

Samedi, nous nous sommes donc présentés à notre nouvelle pharmacie.
Ce n'est pas la petite pharmacie de quartier, c'est une boutique immense.
C'est quasiment un grand magasin où on a du mal à trouver le comptoir.

Le verdict tombe : "Pas de S... ! Rupture fabricant" dit l'écran à l'apothicaire.
"Essayez d'en trouver dans d'autres pharmacies, il peut en rester chez un pharmacien" me console-t-elle.

Avec le Goût, on a écumé toutes les pharmacies du quartier.
De chez nous aux Batignolles avec le même insuccès, même réponse partout.
Je m'étonne car tout de même, je ne viens pas acheter une tablette de chocolat !
Non, je viens acheter un truc qui m'empêche d'étouffer.
Un truc qui m'empêche de manger du chocolat car, comme le chocolat, ce truc là fait grossir.

Lundi, nous sommes retournés dans la grande pharmacie.
La pharmacienne a téléphoné à mon médecin pour qu'il me prescrive un autre médicament qui aide à respirer et à grossir.
J'ai eu droit à un autre truc que je regarde d'un sale œil.

En me promenant avec le Goût, il a continué à demander MON médicament dans toutes les officines qu'on a croisées.
Il a fini par trouver une boîte dans une petite pharmacie.
La pharmacienne, charmante, m'apprend que ce n'est pas le seul médicament manquant pour l'asthme, que son fils a dû lui aussi prendre une dose supérieure de cortisone parce que son médicament manque aussi chez le fabricant...

Nous avons compris : La Sécu veut faire des économies.
Pour ça elle commence par tuer tous les asthmatiques...

Commentaires

J'use très peu de la version "Vento..." qui me fait battre le coeur en désordonné.

Est-ce le Sérét... qui te manque ?

Je n'ai pas de problème jusqu'à présent (et aucun médoc ne me fait grossir.). Ce qui me manque, c'est mon médecin unique et préféré depuis 18 ans, qui a décidé de "changer de vie" , donc s'absente sans calendrier précis, n'a pas toujours de remplaçant(e) et son associée étant débordée.... j'ai attendu 8 jours après ma sortie d'hôpital, pour le voir et finaliser le traitement.

Pour répondre aux besoins de la province, la SécSoc va--t-elle favoriser le départ des médecins de ville ????

Écrit par : Sophie | 07/11/2017

Répondre à ce commentaire

Si, c'est le Séré.. mais tu as de la chance de ne pas grossir, l'autre médicament à base de cortisone ne fait pas maigrir et l'antihistaminique non plus.

Écrit par : heure-bleue | 07/11/2017

Et pas que ... car le médicament prescrit par le cardilologue a mon mari contre l'hypertension a manqué cruellement pendant un certain temps. Il a été remplacé par une autre molécule qui s'est avérée non compatible avec les autres traitements qu'il prend pour ses autres pathologies ... il s'est donc retrouvé avec une tension de 19 ou 20 du matin au soir ! On l'obtient de nouveau mais au compte goutte ...

Écrit par : Francelyne 17 | 07/11/2017

Répondre à ce commentaire

A l'hôpital, ils n'en avaient plus non plus pendant deux jours ! heureusement, j'avais mon pilulier :
mais où va-t-on, si ce n'est tout droit dans le mur.

Et je ne parle pas des génériques que pour certains je ne supporte pas, ayant droit à des lettres de la sec.soc. et mon médecin à une visite d'un "inspectrice" de la dite sec soc.

Écrit par : Sophie | 07/11/2017

Bizarre tous ces médicaments qui manquent ! Ils veulent nous éliminer, nous coûtons trop cher ! Mais je m'inquiète pour l'asthme car mon petit-fils en a aussi...

Écrit par : lakevio | 07/11/2017

Répondre à ce commentaire

Non, ce n'est pas bizarre. Les labos pharmaceutiques préfèrent vendre dans les pays où le prix du médicament est libre ! Je n'invente pas je l'ai lu dans un journal sérieux, Les Echos.
Il y a un bras de fer gouvernement/labos.
Et le consommateur ? (euh le patient). Et bien, il attend, se débrouille, bidouille...
Il serait temps d'agir plutôt.

Écrit par : Anita | 07/11/2017

Retour en arrière, bientôt les tickets et le marché noir.

Écrit par : mab | 07/11/2017

Répondre à ce commentaire

Il n'y a pas que les asthmatiques qu'ils veulent tuer. On vient de me prescrire un truc dont la molécule ne me va pas, mais rien pour le remplacer.
Tu n'as jamais pensé à une cure?

Écrit par : edith | 07/11/2017

Répondre à ce commentaire

Je trouve que la sécu, pour faire des économies, supprime à tour de bras, sans faire d'enquête approfondie, comme pour le lévo-truc...Pourquoi ne pas nous donner le choix de rajouter quelques centimes si nous avons envie de garder le médoc qui nous convient au lieu de le remplacer par des molécules qui coûtent moins cher ! Je suis vénère grave...Je perds mes cheveux, suis souvent fatiguée, ai des douleurs aux doigts, genre arthrose. J'aimerais bien savoir si tout ça ne viendrait pas du changement de molécule.
Comme tu dis, on voudrait nous faire "crever" plus vite, que ça ne m'étonnerait pas. Quand je pense à tous ceux qui se sont fait vacciner l'année dernière et qui sont morts quand même de la grippe, parce que le vaccin était moins efficace.

Écrit par : julie | 07/11/2017

Répondre à ce commentaire

oh, pourvu que cela n'arrive pas en Belgique avec mon homme qui a un asthme sévère ohh, il prend du Duovent , il s'est fait prescrire plusieurs d'avance, car il lui en faut un dans la poche de son pantalon, ( quand il sort) un pour la table du salon, et un dans la chambre, car s'il est seul en cas de crise, il faut aller vite, il a aussi d'autres médocs pour cela, vous me faites peur, je suis contente avec vous de votre retour dans votre Paris, et je comprends , amicalement

Écrit par : duval chantal | 07/11/2017

Répondre à ce commentaire

Je pencherais plutôt pour le labo qui veut créer une pénurie factice, soit pour augmenter le prix, soit pour une histoire de générique...
La sécurité sociale à mon sens n'est pas en mesure de créer le manque, mais je peux me tromper.

J'ai toujours vu ma grand mère paternelle avec son inhalateur, aussi je comprends bien que le manque de traitement doit être stressant!

Écrit par : Fabie | 07/11/2017

Répondre à ce commentaire

La Sécu ne manque pas d'astuces pour mettre du beurre dans ses épinards!

Écrit par : alezandro | 07/11/2017

Répondre à ce commentaire

Pas con, en période de rationnement beurristique...

Bleck

Écrit par : Bleck | 08/11/2017

Les ruptures de stock de médicaments sont plus fréquentes depuis quelques années, les causes sont plurielles, mais proviennent des labos (flux tendu, mondialisation de la production, etc)... :-/

En attendant, tu as pulvérisé un record: point Godwin atteint dès le titre ;-)

Écrit par : La Baladine | 07/11/2017

Répondre à ce commentaire

Alors que la ministre veut augmenter le nombre de vaccins obligatoires, on n'arrive déjà pas à se procurer ceux qui le sont déjà, mon fils de 13 ans a un rappel DTP à faire, on a dû faire modifier l'ordonnance, celui prescrit étant en rupture depuis des mois...

Écrit par : Pascale | 07/11/2017

Répondre à ce commentaire

Je t'envoie une grande goulée d'air frais et pur de ma moyenne montagne.
Blague à part, quelle honte ce manque de médicaments vitaux pour l'organisme...

Écrit par : Praline | 07/11/2017

Répondre à ce commentaire

C'est aussi sûrement pour faire faire des économies à la sécu que, pour montrer un vilain bouton sur ma joue et des grains de beauté suspects, je dois d'abord aller porter 25 € à mon médecin traitant afin d'avoir un rdv avec un dermatologue....

Écrit par : tanette2 | 07/11/2017

Répondre à ce commentaire

Ce n'est pas rentable, je vais directement chez le dermato surtout que tu attends longtemps un rendez-vous.

Écrit par : heure-bleue | 07/11/2017

Mais ouvaton ?
je me le demande...
¸¸.•*¨*• ☆

Écrit par : celestine | 07/11/2017

Répondre à ce commentaire

Ici il y a du séréchose et aussi du ventotruc ( j'en prends et Fils aussi ) ... mais bon, pour le lévomachin c'est en Espagne... On va finir rapidement morts en France.

Écrit par : Sylvie d L | 08/11/2017

Répondre à ce commentaire

C'est exaspérant, j'ai le même problème avec le Lévo machin ...................

Écrit par : Colette | 08/11/2017

Répondre à ce commentaire

en principe c'est en vente libre mais au prix plein, une dizaines d'euros, si vous avez des amies et amis ou famille, peut être un moyen d'être dépanné, on ne sait jamais,

Écrit par : duval chantal | 08/11/2017

Répondre à ce commentaire

En ce moment à défaut de beurre, l'argent du beurre fait beaucoup parler de lui...
Cette soit disant crise du beurre ne touche que la France... en Europe aucun signalement de manque.
En Espagne il y a tout le beurre qu'on veut : bio, sans sel, avec sel...
Alors où est le problème ? Ce serait une histoire de gros sous entre les centrales d'achat et je ne sais qui...
C'est peut être la même histoire pour les médicaments.....
Est ce qu'on en trouve sur Internet ???

Écrit par : Françoise | 10/11/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire