Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/09/2017

M... Je l'ai perdue...

lakevio.jpg

- Ne me tourne pas le dos, je te parle !!!
- ...
- Tu n'avais pas le droit de parler de notre histoire sur ton blog et sur les réseaux sociaux ! Je te l'avais déjà dit !
-...
- Tu m'as traîné dans la boue !
- ...
- Tu as osé raconter que j'étais une brute inculte, que tu devais m'aider pour la fac !
- ...
- Que je ne gagnerai jamais ma vie, que je vivrai aux crochets de mes parents !!!
-...
- Je me demande ce qui me retiens de te donner une volée...
- ...
- Vas y ! Parle plus fort ! Tu dis que tu avais l'habitude mais que ça aussi, c'est fini.
- ...
- Mais je t'aime ! J'ai juste peur de te perdre.
- ...
- Tu es tellement belle que parfois, j'ai peur qu'un autre te prenne, c'est pour ça que je te bats.
- ...

- Tu en as trouve un autre ? S...pe ! C'est ça, hein ? Tu vas voir, quand j'en aurai fini avec toi même tes parents ne te reconnaîtront plus !
- ...
- Nan mais c'est quoi ces flashes ?
- Mais non, je plaisantais, je n'allais pas la frapper voyons ! Et vous ne me frappez pas, s'il vous plaît !

Elle prend l'appareil, regarde une dernière fois la brute et s'en va au bras de son sauveur.
Elle l'a échappé belle...

Commentaires

Zut alors mon commentaire a disparu...

Je l'approuvais elle entièrement...

Écrit par : Pivoine | 04/09/2017

Répondre à ce commentaire

Il faudrait toujours avoir la force de fuir lorsque l'on est battue !
Souvent compliqué, malheureusement !

Écrit par : Fabie | 04/09/2017

Répondre à ce commentaire

Il parait que ce n'est pas facile de partir ainsi...

Écrit par : Armelle | 04/09/2017

Répondre à ce commentaire

Le pire, c'est que le nombre de femmes battues ne diminue pas, au contraire.

Mais les réseaux sociaux, ah non !!

Pas optimiste en ce moment, HB ?

Écrit par : Sophie | 04/09/2017

Répondre à ce commentaire

Je suis d'accord, il a une tête à cogner.
Sauve qui peut !

Écrit par : Berthoise | 04/09/2017

Répondre à ce commentaire

Un jour, lors d'une grosse journée de formation à mon dernier boulot, une féministe (professionnelle) est venue faire un speech sur les femmes et la violence contre les femmes. En précisant qu'elle traversait tous les milieux, en donnant quelques statistiques et en concluant que dans notre assemblée, il y avait donc statistiquement, des hommes qui cognaient peut-être, sans doute ou avaient cogné ou cogneraient un jour (ne fût-ce qu'une seule fois, une fois de trop), une femme.

On présente souvent les cas limite(s) dans les media et dans la littérature sur la question, mais il y a aussi de toutes petites violences, dont on se demande si finalement elles sont si graves que cela (est-ce une colère juste une qui passera) ou de la violence? C'est très difficile. Mais à mon avis, on ne peut exercer de violence sur quelqu'un (il vaut mieux casser quelque chose qui vous appartient à vous en propre), en cas de colère (ou écrire une bonne lettre rageuse qu'on jette au bac) que de faire mal à qui que ce soit...

Écrit par : Pivoine | 04/09/2017

Répondre à ce commentaire

j'en connais qui ont eu des coups, pas facile de quitter l'homme...
merci Heure-Bleue

Écrit par : Adrienne | 04/09/2017

Répondre à ce commentaire

Bien trop peu de femmes partent dès le premier coup. C'est pourtant bien là qu'il faut s'en aller.

Écrit par : La Baladine | 04/09/2017

Répondre à ce commentaire

Brrr, ton histoire fait froid dans le dos ....et dire que ça existe vraiment ....... elle a eu de la chance, beaucoup ne s'en sortent malheureusement pas ......

Écrit par : Colette | 04/09/2017

Répondre à ce commentaire

c'est triste .... d'autant plus que ça existe ...hélas!
J'en connais qui de colère impuissante ont plutôt préféré s'exploser la main contre une porte !

Écrit par : emiliacelina | 04/09/2017

Répondre à ce commentaire

Criant de vérité, ça me donne des frissons. Je ne comprendrai jamais l'amour possession...
¸¸.•*¨*• ☆

Écrit par : celestine | 04/09/2017

Répondre à ce commentaire

Comment les femmes battues sont-elles si soumises devant la brutalité de leur homme ? Je n'aurais pas supporté de me faire tabasser, ni qu'on touche à nos enfants !
J'aurais peut-être attendu qu'il dorme pour le neutraliser... ou le zigouiller !
Na !

Écrit par : Gwen | 04/09/2017

Répondre à ce commentaire

C'est du lourd qui fait froid dans le dos.

Écrit par : mab | 05/09/2017

Répondre à ce commentaire

Aïe, ouille ! Sale histoire qui finit bien. Si toutes les femmes battues choisissaient rapidement de quitter leur tortionnaire !
Voilà, je reviens et je fais ma tournée !
Bises

Écrit par : lakevio | 15/09/2017

Répondre à ce commentaire

Charmant l'ex-prince de son cœur ! Tout pour plaire...

Écrit par : Véro | 16/09/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire