Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/06/2017

Déménager, une façon de vivre ?

Nous avons toujours adoré déménager.
Je ne sais plus combien nous comptons de déménagements à notre actif.
Plus d'une vingtaine de fois dont trois en quatre mois.

Avec le temps, nous nous retrouvons dans des appartements petits, mal fichus.
C'est notre faute, nous avons toujours fait preuve de trop de rapidité dans nos choix.
Avant, nos appartements étaient plus grands mais mal fichus aussi...

Nous avons planté nos pénates dans plusieurs arrondissements de Paris dont le 3ème, le 17ème, le 11ème, le 20ème et j'en oublie.

Nous avons tenté la banlieue Ouest.
Ennui assuré, ghetto de "couples cadre-enseignant".
Actuellement c'est le "bord" de la banlieue Ouest, celle proche de Paris, où trois villes se touchent.
Dont une dite "la ville d'à côté".
L'archétype du cliché "bermudas-pieds-nus dans des bateaux", "quinquas à trottinette électrique" et "famille Ricoré".

Les jours de pluie, j'adore regarder les annonces immobilières.
Bon, pour Paris c'est mort, ce n'est plus dans nos moyens.
Je ne suis même pas sûre qu'on puisse encore habiter dans notre coin.
Pourtant la fin de notre bail se profile et nous vivons dans de la "pierre-papier".
Là, pour la première fois, "nous balisons"...

L'âge venant, nous ne sommes plus des candidats attrayants pour des bailleurs.
Ma sœur propose la province.
Je dois dire que nous ne sommes pas emballés.
Que dis-je, nous sommes effrayés à l'idée d'aller nous enterrer avant d'être morts...

Déménagements, appartements, lieux

Commentaires

Il n'y a pas de chouettes endroits en Province'? Genre Lille... Mais c'est sans doute loin de votre famille... Mais je ne connais pas suffisamment la question.
Chez nous aussi le logement est cher.
Il faut des années pour avoir un logement social.

En tout cas, hier, après avoir eu l'eau dehors... Nous ne l'avons plus eue à l'intérieur pour changer.
Les égouts n' avaient pas supporté.

Je me souviens d'un ancien blogueur parisien qui est allé habiter dans le sud ouest. Je pense qu'il est content. Mais il a sa maison je crois...

Bonne recherche...

Écrit par : Pivoine | 29/06/2017

Répondre à ce commentaire

Vous connaissant un peu, je crois que la province n'est pas une bonne idée.
La proche banlieue . Même si l'appart est vendu, les nouveaux proprios seront peut-être contents d'avoir déjà des locataires.

Écrit par : Berthoise | 29/06/2017

Répondre à ce commentaire

Que lis-je, la province ?... Rappelle-toi, Heure Bleue, tu as déjà essayé. Ce n'est pas du tout du tout pour vous. J'adore la province, j'y suis née, j'y retournerai avec plaisir dans mon coin où j'ai encore des liens familiaux mais je ne vous vois pas provinciaux. Déjà, la banlieue, c'est l'exil ! Parisiens vous êtes, parisiens vous resterez dans l'âme. Reste à trouver l'occasion inespérée car les prix ne baissent pas !

Écrit par : lakevio | 29/06/2017

Répondre à ce commentaire

Hey! On fait mieux que survivre, en province, quand même, j'te f'rais dire! Et puis ici on est déjà bien assez envahi par les Parisiens, non mais!

Écrit par : La Baladine | 29/06/2017

Répondre à ce commentaire

Mais dans les banlieues proches, il n'y a pas que l'ouest quand même.
Il y a des villes vertes, tranquilles, avec des gares (sans passerelle) : je le sais, j'y ai habité pendant 25 ans. Et des prix sans doute moins élevés que dans votre ville.
Je suis revenue en province pour me rapprocher de ma famille. La qualité de vie est sympa, pour peu qu'on cherche un endroit pratique, mais tranquille, à des prix abordables.
Le seul regret, ne plus pouvoir venir si souvent à Paris (à 80' en TGV), mais c'est juste parce que ma santé est défaillante.

Écrit par : Sophie | 29/06/2017

Répondre à ce commentaire

Ah la quête du Graal est repartie ça nous promet de savoureux billets.

Écrit par : mab | 29/06/2017

Répondre à ce commentaire

La même pensée m'a traversé l'esprit !

Écrit par : Milky | 29/06/2017

Dis donc, y'a pire comme "mouroir" que la verte campagne bourbonnaise par exemple. Moi, un cimetière comme ça, j'en veux bien un. Bon, tu me diras, ni Montluçon, ni Moulins ne me tentent. Vichy me va tout à fait, mais, hélas, le Vichy haut de gamme. D'ailleurs, Vichy plait aux parisiens et aux lyonnais qui viennent s'y retirer pour la retraite. Y'a même quelqu'un d'Annecy qui est venu visiter notre maison. Les propriétaires parisiens ont de la chance. Pour le prix de leur maison ou appart, ils peuvent se payer une grande maison ou un grand appartement avec vue sur le lac d'Allier, sur les parcs, sur le champ de courses et avoir des couchers de soleil à tomber par terre..et une autre maison à la montagne ou à la mer...et encore un peu d'argent en plus pour réussir à payer la CSG..

Tu commences à te faire du souci pour toi et ton mari ?..Et moi donc...Si, si........je me demande où nous allons atterrir. Bientôt, nous allons prendre le chemin de l'exil... De toute façon, j'élimine Paris, Lyon, les grandes villes. J'adorerais le bord de mer, avec la vue cela va de soi ou la montagne, du côté d'Annecy. Mais, bref, tout cela n'est que du rêve..
Moi-aussi, j'ai adoré déménager. Mais, à chaque fois, c'était pour du mieux. Maintenant, j'ai bien peur que mes prétentions ne prennent le chemin inverse.
De toute façon, je ne veux pas de la campagne pure, comme chez ma mère, où elle n'a maintenant même plus de boulanger, ni épicerie. Même pas de sa ville la plus proche, où les médecins viennent de loin, parlent à peine le français, te saccagent ta dentition, te prescrivent n'importe quoi.
Je veux pouvoir aller à pied faire mes courses, avoir un toubib pas loin (hum, hum), avec l'hôpital à proximité (là, il est à 5mn en voiture) pour s'y précipiter en cas d'AVC...Si mon copain enterré, il y a 2 jours, avait été secouru à temps, va savoir s'il n'aurait pas survécu. Bon, je ne vais pas m'étendre.
Ce sont des prétentions, somme toute modestes.
Reste que nous allons nous aussi bientôt devoir nous bouger le.....fissa si on ne veut pas atterrir sous les ponts. Mais, pour l'instant, le mari est retourné travailler. Je prends mon mal en patience en visitant des maisons ou apparts sur le ptit coin. J'adore ça aussi. Mais ce qui me plait est hors de portée de ma bourse..hélassssssssssssssssssssssss

Écrit par : julie | 29/06/2017

Répondre à ce commentaire

C'est votre salle à manger ? J'adore. J'en veux bien une comme ça...

Écrit par : julie | 29/06/2017

Répondre à ce commentaire

Julie, c'est une image du net.

Écrit par : heure-bleue | 29/06/2017

Heureusement il y en a pour tous les goûts, je ne me verrais pas vivre en ville. Le principal est de se sentir heureux là où l'on est, ce qui est mon cas. Je vous souhaite de trouver un lieu à votre convenance, que vous n'ayez plus envie d'en bouger.

Écrit par : Praline | 29/06/2017

Répondre à ce commentaire

Faire une demande d'HLM pour revenir à Paris ? Je sais, y a 8 ans de liste d'attente...

Écrit par : Milky | 29/06/2017

Répondre à ce commentaire

On n'a même pas droit aux HLM, plus on devient pauvre, plus ils baissent les plafonds, les français gagnent de moins en moins d'argent sauf certains, pour accéder au parc HLM, il faut être vraiment impécunieux.

Écrit par : heure-bleue | 29/06/2017

Je comprends fort bien cette envie de se sentir à l'aise et de s'y tenir. Un bel endroit pas trop spacieux (juste ce qu'il faut) avec suffisamment de lumière et un loyer pas trop élevé serait l'idéal . Après , si le quartier est sympathique c'est encore plus attractif...

Écrit par : Jerry OX | 29/06/2017

Répondre à ce commentaire

Je comprends ton angoisse. L'immobilier a un coup de chaud. Est-ce un effet Macron ? Attendez l'automne. Certaines annonces passent en boucle et quelques prix baissent à l'approche des congés d'été. En août, on peut faire de bonnes affaires.
Se loger, surtout en banlieue parisienne, devient anxiogène.
Courage à tous les deux.

Écrit par : Armelle | 29/06/2017

Répondre à ce commentaire

là ça devient inquiétant! .... pour vous. Vous devez quand-même vous faire du soucis . Quand à partir loin de Paris, donc de vos Merveilles et du fiston , ce serait très démoralisant pour vous, j'en suis persuadée. J'espère que vous allez avoir un coup de chance, continuez plutôt à chercher ...... peut-être un peu plus éloigné mais bien desservi pour pouvoir continuer vos balades dans Paris même si elles doivent être plus courtes! La province ??????? non! vous allez trouver !

Écrit par : emiliacelina | 29/06/2017

Répondre à ce commentaire

Je ne sens pas du tout enterrée avant d'être morte dans ma province mais il est clair que ce n'est pas pour vous .... Bon courage pour chercher ! prenez votre temps et peut être dénicherez vous une belle affaire !! je vous le souhaite !

Écrit par : Colette | 29/06/2017

Répondre à ce commentaire

J'aime bien Paris en tant que touriste, mais je ne pourrais pas y vivre. Trop de tout pour moi.
Et les loyers doivent être exorbitants....
Quel courage de vouloir redéménager, mais je vous souhaite trouver un joli endroit pour vous....

Écrit par : Rubynessa | 30/06/2017

Répondre à ce commentaire

Je ne vivrai pas en ville, ma sœur ne vivrait pas à la campagne, c'est bien lorsque l'on peut vivre là où on en a envie.
J'espère que vous finirez par trouver votre bonheur pas trop loin de vos petites filles.

Écrit par : Fabie | 30/06/2017

Répondre à ce commentaire

Peu importe l'avis des "autres" ce qui compte c'est votre ressenti, évidemment. Nous avons tous des critères de bien être très différents, c'est d'ailleurs assez comique à observer...

A titre perso c'est l'environnement immédiat de mon habitation qui m'importe, c'est là le choix le plus important ensuite viennent les critères liés au type de commune son importance, ses services et animations oui parce qu'il y peu y avoir des animations dans une commune de province... si ! Mais Paris, Paris restera toujours Paris et hors de prix !

Déménager, une galère en ce qui nous concerne et nous avons fait un déménagement de trop voilà six ans, ça nous a coùté des sous... alors tant que ce n'est qu'une question d'argent ce n'est pas si grave (quand on peut choisir).

Bleck

Écrit par : Bleck | 30/06/2017

Répondre à ce commentaire

Je vous souhaite de trouver un coin qui vous convienne à tous points de vue.

Écrit par : Mathilde | 30/06/2017

Répondre à ce commentaire

Rien ne me réjouis plus que de déménager. J'ai l'impression de recommencer une nouvelle vie, de repartir à zéro. J'ai déménagé de nombreuses fois.

Écrit par : Zazie | 30/06/2017

Répondre à ce commentaire

Tes déménagements m'ont incitée à compter ceux que j'ai vécus : TROIS ! oui 3... Je vis depuis 1959 dans la amaison où je suis, et c'est la quatrième de ma vie. Je ne compte pas notre villa du bord demer où nous étions les week-ends et les vacances.
connais-tu cet adage qu'on disait autrefois "Trois déménagements valent un incendie"
Tu as dû en vivre des incendies alors !

Écrit par : Gwen | 30/06/2017

Répondre à ce commentaire

Je viens de passer une agréable petite semaine à Paris, ville où je suis née et près de laquelle j'ai vécu jusqu'à vingt ans, mais quel soulagement de retourner dans mon village, de retrouver la campagne... on n'est pas tous fait pareil, décidément. "Ma" banlieue (ouest, aussi) était d'un ennui mortel. Je préfère m'ennuyer à la campagne et faire la touriste à Paris.

Écrit par : la Mère Castor | 01/07/2017

Répondre à ce commentaire

Moi c'est Paris qui me fait peur, j'adore vivre dans ma ville et pouvoir profiter du bord de mer quand j'en ai envie ! Question d'habitude je suppose, mais je n'ai pas l'impression de m'enterrer ou d'être dans un mouroir ... :D

Écrit par : Koalisa | 02/07/2017

Répondre à ce commentaire

Ohhh! tellement contente de te retrouver là!!!
Figure toi que je regardais mes anciens articles (que j'essaie de "rapatrier" petit à petit ayant changé de plateforme) et je tombe sur un de tes commentaires à propos des Lettres Persanes. Et miracle ...sur ton blog !
J'ai l'impression de retrouver une amie que je n'ai pas revue depuis ...2 ans !
Je m'abonne à ton blog avec plaisir !
(As-tu une page FB et Instagram ?)
A très bientôt j'espère !
PS. Du coup ma réponse n'a aucun rapport avec ton article! Mais je veux juste te dire : "ne pars pas de Paris, enfin pas tout de suite! Moi aussi je me suis posé la question, on en reparle !

Écrit par : Beatrice | 02/07/2017

Répondre à ce commentaire

sans vous connaitre tous les deux, je ne vous imagine pas en province....non décidément

Écrit par : sylvie | 03/07/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire