Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/06/2017

Hier, je suis sortie !

Depuis deux jours, nous vivions dans le noir.
Le Goût buvait du thé.
Je buvais de l'eau fraîche.
L'Homme, qui craint moins la chaleur que moi, sortait pour aller chercher de quoi nous faire une salade César.
Pompée sur le net...
C'est mauvais, je sais, on dirait du Goût...

Hier, nous avons tenté la recherche de la fraîcheur.
Alors nous sommes allés dans un centre commercial à Levallois.
Déjà il faut prendre le train.
Comme d'habitude, les ascenseurs de la passerelle étaient en panne.
Oui, je sais, les ascenseurs de la passerelle de notre coin sont notre coccinelle de Gottlieb à nous, une marque de fabrique.

En sortant à Levallois, il faut marcher.
"Sous le soleil exactement, juste en dessous".
Et il est chaud le bougre...

Suante et transpirante, j'atteins enfin l'endroit, une ouverture de sac, enfin il fait frais.
Sauf que le Goût et moi n'aimons pas les centres commerciaux.
Mais bon, on est venu pour être au frais.

Alors, on s'offre un café avec vue sur le parc.
Presque personne dehors sauf des mamies qui marchent d'un bon pas...
Elles veulent rejouer la canicule de 2003 ?.

Les boutiques ne nous intéressent pas, alors on décide d'acheter sur place les ingrédients de notre salade du soir.
Je ne suis pas non plus très Le.rc mais celui là a un côté exotique.
Et pour cause, certains rayons sont aussi tentants que La Grande Epicerie.
J'étais en plein désarroi depuis que je boude Monoprix.

C'était bien mais je ne ferais pas ça tous les jours.

canicule, volets clos, loup

Commentaires

Voilà comment, poussée par la nécessité, on fait, au prix d'une aventure pittoresque, une découverte!

Écrit par : La Baladine | 23/06/2017

Répondre à ce commentaire

Moins chaud aujourd'hui vous pourrez vous promener.

Écrit par : mab | 23/06/2017

Répondre à ce commentaire

Aujourd'hui, il y a de l'air ; je vais en profiter pour...m'évader !

Écrit par : lakevio | 23/06/2017

Répondre à ce commentaire

Quitte à manger dans le noir, pourquoi tant de KMS?

Écrit par : alexandro | 23/06/2017

Répondre à ce commentaire

Juste pour sortir, être au frais, je déteste rester enfermée.

Écrit par : heure-bleue | 23/06/2017

Là je m'apprête à partir en voiture avec une amie, toutes vitres ouvertes, au travers de la campagne, je vais jusqu'en ville chercher un bon-cadeau chez Ce*lio pour l'anniv' de mon fiston. Moi non plus je n'aime pas être enfermée ;-)

Écrit par : Praline | 23/06/2017

Répondre à ce commentaire

Quel courage vous avez eu par cette chaleur !... j'ai fini de comater hier après midi, avec la (petite) baisse des températures .
Et aujourd'hui je suis ressuscitée , alleluia ! Températures normales enfin !Du coup en allant chercher mes moules , un cageot d'abricots pour confitures m'a bien tenté , alors je vais m'y coller avant qu'une autre canicule ne vienne me mettre au repos forcé !

Écrit par : Francelyne 17 | 23/06/2017

Répondre à ce commentaire

tu dois être contente! le vent frais est de retour, hier j'étais en mode méduse échouée, dégouttant

Écrit par : sylvie | 23/06/2017

Répondre à ce commentaire

Que ne faut il pas faire pour trouver un peu de fraîcheur !
Mes neurones ne sont pas en mesure de faire de l'humour, alors tu vois tu es mieux que moi !!!

Écrit par : Colette | 23/06/2017

Répondre à ce commentaire

Ce matin, la température m'a semblé presque normale : il faut dire qu'hier a été la pire journée qui soit, même le ventilateur brassait de l'air chaud-chaud et non chow-chow...

Mais ça c'était ce matin !

Je suis ronchon aussi quand j'entends les conseils d'aller dans les centres commerciaux plus frais ou bibliothèques. Mais on y va comment ???? A pieds ? en bus ??? et quand tout ça est dans les zones commerciales en dehors des villes ??? ça m'agace. L'adage se vérifie : les conseilleurs ne sont pas les payeurs.

Heureusement, j'ai une voiture, j'y suis allée tôt, en ravitaillement de fruits et légumes, car peu de choses me tentent en ce moment. Et accompagnée.

Écrit par : Sophie | 23/06/2017

Répondre à ce commentaire

j'ai pensé à vous aujourd'hui en voyant combien il faisait bon! On revit !...et on découvre la poussière que l'on ne voyait pas dans le noir! :)

Écrit par : emiliacelina | 23/06/2017

Répondre à ce commentaire

En direct de la terrasse du restaurant de la piscine de Berthoud. Il est 18h40, le mercure stagne à 29 degrés. Un léger courant d'air rend l'endroit agréable. Le château du haut de sa colline veille sur la cité.
C'est fébril à Berthoud, la ville prépare la grande fête de la Solätte (Solennität). Elle a lieu le 4e lundi de juin depuis 1729. Jour férié en persepective pour les Burgdorfer...
A noter que l'action Monoprix est en baisse constante, à la bourse de Lutèce, depuis que vous boudez cette enseigne!
Je vous souhaite une bonne soirée
Jean-Jacques'60
Berne, le 24 juin 2017

Écrit par : Jeanjacques666 | 24/06/2017

Répondre à ce commentaire

Vous avez bien fait de vous mettre au frais. Sinon, il y a Le Louvre aussi, il y fait très frais.
Idéalement, il faudrait une petite clim chez soi, au moins dans une pièce pour éviter ces coups de chaud.

Bonne soirée !

Écrit par : Anita | 24/06/2017

Répondre à ce commentaire

Ça y est, il fait bon.
Bon dimanche.

Écrit par : Berthoise | 25/06/2017

Répondre à ce commentaire

Courage... Il paraît que la canicule... c'est comme Capri, c'est fini LOL

Écrit par : Françoise | 25/06/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire