Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/06/2017

Bon, je m'y colle.

copines virtuelles ou non,blog

Il semblerait qu'écrire quelques mots sans importance du genre "Il ne pleut pas assez", "Le jardin est sec", "Je suis au jardin", "Il fait trop chaud à l'intérieur" ou "Mes petits enfants grandissent et m'occupent à plein temps" soit devenu un travail insupportable pour nombre de blogueuses.

Parmi celles qui n'écrivent plus certaines sont plus que des blogueuses.
Elles sont devenues des amies qu'on ne voit pas souvent.
Que ce soit à cause de la distance, du manque de temps, et patin et couffin...

Alors j'ai besoin de lire leurs quelques mots déposés le matin.
Ils me rassurent.

Je sais bien que les blogs ne sont qu'un pâle reflet de la réalité.
Qu'on n'y raconte pas tout, qu'on survole mais ça suffit.

D'autres, qui ne sont pas mes amies, laissent leur aigreur s'échapper.
J'espère que ça leur fait du bien.
Bon, celles là, je m'en moque.

Alors, Mab, Maevina et autres amies, celle aussi qui a les pieds dans l'eau à Trouville et qui n'écrit plus depuis des lustres, rassurez moi !

18/05/2017

Il faut bien se dévouer.

C'est le moment de voir si mes petites cellules grises fonctionnent encore.
Je n'ai aucune envie d'écrire mais je le dois à Mab.
Après l'avoir suppliée de continuer à écrire ce serait mal de ne plus jouer le jeu...

Je sais le Net est volage.
Chaque jour sortent de nouveaux jeux.
Et que je t'épingle.
Et que je te cause en cent-quarante caractères.
Et que je rejoins un nouveau site de partage instantané, en gros un blog pour paresseux avec des photos et pas beaucoup de texte.
Mais je suis comme le temps, maussade...
Le Goût a un œil injecté de sang, je n'arrive pas à le regarder.
J'étais même prête à appeler le SAMU hier soir !
J'ai été rassurée par le père et par le fils.

Merveille a droit à la Ventoline, à la prise de sang et aux EFR -Explorations fonctionnelles respiratoires-.
C'est long, juste agaçant mais indique au pneumologue avec précision quelle est votre capacité respiratoire.
Je trouve qu'on devient asthmatique de plus en plus tôt dans cette famille...

Ah ! On a aussi un nouveau gouvernement !
Un de plus.
Ça doit être vieillir, on hésite à se réjouir d'un changement qui n'en est pas un...

06/04/2017

Lettre à mon blog.

J'ai lu que les blogs n'étaient plus à la mode.
Quelle chance ! Moi non plus !
Je ne suis pas à la mode.
Je peux donc continuer tranquillement à écrire mes petites choses sans importance.

Ce blog a vieilli, comme son auteur.
Il est devenu moins personnel.
Il ne parle que de choses agréables.
Les choses difficiles sont déjà pénibles à vivre si en plus on doit en garder la trace...

Lorsque je serai bien vieille, non pas à la chandelle mais j'espère à l'électricité, que je n'aurai pas complètement perdu la tête, je ne dirai pas "Ronsard me célébrait du temps que j'étais belle" mais "j'ai eu une vie agréable"...
Un Ours qui porte bien son surnom et deux petites filles délicieuses.

Et un Goût qui m'a pris la tension cette nuit.
Oui je l'ai réveillé en pleine nuit parce que j'étais persuadée de faire une crise cardiaque.
Ce n'est pas de l'amour, ça ?

Donc, j'espère que mon blog, qui n'est plus à la mode, résistera à la mort de mon ordinateur.

Blog, mode, légéreté

09/03/2017

S'il n'en reste qu'une.

Ce n'est pas facile d'écrire chaque matin.
Je n'ai pas une vie trépidante.
Le Goût
, l'Ours et JJF, les filles, Manou et quelques amis.
Tout ça me suffit.

Je ne vais pas à Paris chaque jour.
Je n'ai plus "Madame de." pour vous parler de pingrerie.
Plus non plus de Balagan aimante.

Ce blog n'est pas un carnet intime.
Je n'y parle plus de politique.
J'aurais bien du mal car je ne me reconnais dans aucun des candidats proposés.

Ce n'est pas une vie rêvée.
C'est la vie de tous les jours et dans la vie de tous les jours, on va chez le dentiste, on paie des factures et des impôts et parfois on trouve ça injuste, on aimerait faire autre chose.

J'ai commencé à écrire dans un blog depuis une éternité.
Depuis, j'ai pris de l'âge mais pas de sagesse.
Je ne peux que confirmer une chose, la seule chose de bien dans le vieillissement c'est qu'on peut toujours participer à la folie du monde.

Alors avec ou sans commentaires, je continuerai à écrire des petites choses sans importance.
Elles me permettront de me souvenir de celles que je garde pour moi.
Comme cette rue où on croise des gens qu'on dirait créés pour les touristes.

blog,abandon,promenades

23/11/2016

Le petit blog en panne d'inspiration.

blog,inspiration,livre

Ça pourrait faire un joli titre pour un bouquin pour ados, ça : "Le petit blog en panne d'inspiration".

Mais pour faire un livre, il faut de l'inspiration.
Et de l'inspiration, je n'en ai pas.
Mais alors pas du tout.

Les autres non plus apparemment...
Le nombre de blogs alimentés se réduit comme peau de chagrin.

En plus, il pleut.
Il pleut jour et nuit.
Ça ne donne pas envie d'aller voir une expo, pourtant j'ai envie d'en voir deux ou trois.

Ça pourrait se faire.
J'ai des rendez-vous plus espacés avec mon dentiste à Crocs.
Enfin, plus espacés sauf si j'en éprouve le besoin, on verra.

Je ne vois pas les filles, ni leurs parents, je fais d'autres choses.

Je vais quand même à Paris.
C'est très sympathique mais je n'ai pas toujours envie de le raconter.

C'est d'ailleurs pour ça que ce petit blog manque d'inspiration.

Il me faut faire travailler mes petites cellules grises alors je cherche mais ne trouve pas.