Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/01/2022

Devoir de Lakevio du Goût N°112

Devoir de Lakevio du Goût_112.jpg

Encore une toile de Marc Chalmé.
Est-ce un nième épisode de « L’assommoir », simplement le lever du jour devant un bistrot ou autre chose ?
Pendant que je me remets aux cartons avec la lumière de mes jours, j’espère que vous aurez une explication à nous donner lundi.
Je passerai en retard mais je passerai…

Mince, je suis fichu !
Je croyais rentrer discrètement, me glisser dans le lit, m'endormir enfin et faire l'innocent au matin.

Il faut dire que j'ai exagéré, je n'arrive pas à quitter Juliette...
Elle a la peau si douce, elle n'est jamais fatiguée, elle veut toujours et pleure lorsque je rentre chez moi.

Bien sûr, je lui ai dit que j'allais quitter ma femme.
On dit toujours ça.
Bien sûr, sur le moment on le pense...
Sa peau est si douce, elle me veut.

Et puis dès que je passe la porte de la maison, Jules me saute dans les bras, me demande si samedi j'irai le regarder jouer au foot.
Marie me dit que je travaille trop, qu'elle m'a préparé un boeuf aux carottes, mon plat préféré, même Crapule le chien me fait la fête.

Lorsque Marie me sert, qu'elle me parle des prochaines vacances, des progrès de Charles en math, je me sens heureux.
Je n'ai plus aucune envie de les quitter tous.
Je culpabilise de la tromper mais le lundi lorsque j'arrive au bureau et que je sens le parfum de Juliette, j'oublie toutes mes promesses.

Pour l'instant, je me demande ce que je vais encore lui raconter...

Commentaires

en voilà encore un qui va pleurer quand ça sera trop tard et que Marie découvrira le pot aux roses... d'une façon ou d'une autre ! !

Écrit par : Emiliacelina | 24/01/2022

Répondre à ce commentaire

Qu'il est difficile d'être tiraillé entre deux amours...pourquoi choisir tant que l'on peut avoir les deux, c'est contraire à la morale mais tellement humain. D'ailleurs le polyamour, on en parle !!!

Écrit par : esterina | 24/01/2022

Répondre à ce commentaire

Ah oui, quitter sa famille aimante pour une peau douce, parfois on regrette, et il est trop tard !

Écrit par : Fabie | 24/01/2022

Répondre à ce commentaire

Choisir entre le feu et l'eau. Le feu s'éteint. L'eau coule et apaise. Attention qu'elle ne dévaste pas tout en débordant. mais elle a le pouvoir d'éteindre le feu.

Écrit par : delia | 24/01/2022

Répondre à ce commentaire

Tu as l'art de disserter sur la position délicate d'avoir le cul entre deux chaises...

Écrit par : le-gout-des-autres | 24/01/2022

Répondre à ce commentaire

Bon... c'est bien beau la peau douce et le parfum enivrant mais si ça se trouve, la Juliette sait même pas faire cuire un œuf ! :-)

Écrit par : Praline | 24/01/2022

Répondre à ce commentaire

Plouf, plouf... garder Marie, Jules, Crapule et ...le boeuf/carottes ou me laisser tenter par celle qui a la peau douce et qui sent bon, ... ma foi, tant que je peux avoir le tout... on verra plus tard.... (attention, on risque de tout perdre à vouloir trop gagner...hi hi)

Écrit par : tanette2 | 24/01/2022

Répondre à ce commentaire

Oh je suis tranquille ! Il trouvera, et ça pourra durer longtemps !

Écrit par : Gwen | 24/01/2022

Répondre à ce commentaire

Et surtout ne pas se poser trop de questions tant que ça marche comme ça !

Écrit par : colette | 24/01/2022

Répondre à ce commentaire

il y en a qui réussissent assez bien leur double vie, il n'en est qu'aux premiers mois, apparemment ;-)

Écrit par : Adrienne | 24/01/2022

Répondre à ce commentaire

excellent !

Écrit par : ang/col | 24/01/2022

Répondre à ce commentaire

L'art de ne pas choisir requiert un talent qu'il faut entretenir à chaque instant.

Écrit par : alainx | 25/01/2022

Répondre à ce commentaire

ah ! le parfum de Juliette et les promesses non tenues du mari infidèle que rie ne sait retenir ..Sauf , sa famille, ses enfants et le cocon que cela représente .Mais l'homme part à la chasse quitte à quitter la proie pour l'ombre ...

Écrit par : Jerry OX | 25/01/2022

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire