Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/06/2020

Pas de livraison, pas de réunion.

devoir de Lakvio du Goût_42.jpg

Qui est-elle ?
Existe-t-elle ?
Que fait elle là ?
À vous de le dire lundi…

Elle a tout prévu.
Ils seront dix à se retrouver après presque trois mois de solitude.
Elle va enfin retrouver Olivier, qui ne connaît rien des sentiments qu'elle lui porte.

Elle espère que cette solitude imposée aura fait évoluer ses sentiments, qu'elle passera de bonne copine à plus.

Mais pour l'instant, elle ne pense même pas à ses invités.
Elle attend le livreur et ne voit rien venir.
Pas de traiteur, pas de repas...
Anne n'a jamais été une cuisinière émérite.
Son talent s'arrête à la cuisson du steak haché et des coquillettes.

Elle espère que ses amis vont croire qu'elle est devenue une pro pendant ces trois mois de confinement et qu'Olivier, fin gourmet, sera sensible à ses "progrès".

Si dans dix minutes la livraison n'arrive pas, son plan tombe à l'eau.
En plus, le paquet de coquillettes est vide.
Elle vient de vérifier...

Commentaires

oh le stress! l'anxiété! la pauvre :-)

Écrit par : Adrienne | 09/06/2020

Répondre à ce commentaire

Elle aurait pu racheter des coquillettes et des steaks hachés sous vide.
Au cas où...

Écrit par : le-gout-des-autres | 09/06/2020

Répondre à ce commentaire

Quelle insouciance ! 10 devant un paquet de coquillettes vides, va falloir trouver une occupation compensatrice !

Écrit par : Praline | 09/06/2020

Répondre à ce commentaire

Si il fait beau, ils pourront aller manger au resto, en terrasse. ;)
Bon, de toutes façons livraison ou pas livraison, Olivier ne sera pas dupe longtemps !

Écrit par : Fabie | 09/06/2020

Répondre à ce commentaire

Avec toutes ces commandes qui vont enfin gonfler son maigre chiffre d'affaire de ces derniers mois, le traiteur a juste pris un peu de retard.
Anne avait commandé des spaghettis à la bolognaise non ? Pour changer. ;-)

Écrit par : Yvanne | 09/06/2020

Répondre à ce commentaire

il ne faut jamais tricher !!! que ça lui serve de leçon !!! :)

Écrit par : emiliacelina | 09/06/2020

Répondre à ce commentaire

Finalement, personne n'avait pensé à un truc très terre à terre, attendre le fleuriste, le livreur de repas. Juste un demi paquet de coquillettes pour 10, ça ferait juste...Je pense que chez ton fils, vous avez eu droit à un peu plus que ça, les retrouvailles ont dû être émouvantes et les petites ravies…
Pour l'anniversaire de mon mari, ma fille nous avait fait livrer un repas. Le mari ne le savait pas et avait allumé le barbecue, avait préparé les saucisses, commençait à vouloir les mettre sur le gril. Je l'avais fait patienter en lui disant de préparer l'apéro. Effectivement, je zieutais sans arrêt la rue...Au moment où j'appelais ma fille pour lui dire que je ne voyais toujours rien venir à 12h45 pile, j'ai vu la camionnette du resto arriver.."vous vous trompez qu'avait dit mon mari, ce n'est pas pour nous"..Mon clin d'œil au jeune livreur n'était guère convaincant, il remontait déjà dans sa camionnette. "si, si, c'est là".

Écrit par : julie | 09/06/2020

Répondre à ce commentaire

Si Olivier est fin gourmet faudra qu'il ait faim, baste, pour se contenter de coquillettes et de steacks hachés les jours d'opulence parce que là à mon avis, à par les briques à la sauce cailloux, va pas y avoir grand chose à se mettre sous la dent et encore faudra pas qu'elle soit creuse !

Écrit par : delia | 09/06/2020

Répondre à ce commentaire

elle peut le tromper une fois, mais le reste du temps , il faudra bien qu'elle avoue son incompétence et il y a "la cuisine qui retient les petits maris qui s'débinent" !

Écrit par : ang/col | 09/06/2020

Répondre à ce commentaire

Ouh la ! elle est mal ! Plus de coquillettes...oh la boulette !
•.¸¸.•*`*•.¸¸☆

Écrit par : celestine | 09/06/2020

Répondre à ce commentaire

On va dire que c'est plutôt mal barré !
Cela dit, cuire correctement un steak haché et des coquillettes al dente, ça suppose au moins un cordon bleu-violet !

Écrit par : alainx | 09/06/2020

Répondre à ce commentaire

Est-ce la situation belge qui t'a inspirée ? Depuis lundi, notre bulle sanitaire est passée de 4 à 10 ;-) !
Et puisque le paquet de coquillettes est vide, il ne lui reste plus qu'à payer de sa personne et passer elle-même à la casserole ;-) .

Écrit par : Passion Culture | 10/06/2020

Répondre à ce commentaire

Comment ne suis-je pas venue te lire la semaine dernière ? J'espère qu'Anne a été livrée à temps et que Olivier s'est régalé...
Ceci me rappelle que Pierre Desproges notait sur les livres d'or des restaurants :''J'm'ai bien régalée'' et signait Marguerite Duras !

Écrit par : Gwen | 15/06/2020

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire