Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/11/2019

Fais moi mal Johnny...

le goût-lakevio,l'écorché,steack

Je vous parle d'un temps que seules les grand'mères peuvent connaître.

Mon père avait survécu à la Pologne, ma mère l'avait épousé pour échapper à son beau-père.
Quand je suis née, elle n'avait pas encore vingt ans...
La guerre était finie, la Guerre Froide battait son plein.
La France, qui avait connu la faim, n'était pas contre un steak.
On ne pensait pas encore que les pets de vaches, qui mangeaient de l'herbe bêtement dans les prés, dévastaient la couche d'ozone.
On reconstruisait le pays.
Les voitures étaient rares.
Les premières voitures garées dans ma rue étaient regardées comme des vaisseaux extra-terrestres.
C'est tout juste si les enfants avaient une âme.
Rendez vous compte, ils allaient jouer au square sans accompagnateur !
A l'époque de "Salut les Copains", une de mes camarades est tombée amoureuse d'un commis boucher.
"Il ressemble à Johnny ! " disait-elle.
Comme lui il avait les cheveux blonds et les yeux bleus trop petits mais la ressemblance s'arrêtait là.

Nous passions devant "La" boucherie plus de vingt fois par jour.
Le commis se laissait admirer et ma camarade n'était pas la seule à le trouver à son goût.
Imaginez son émoi lorsqu'elle le voyait décharger les carcasses de vaches -oui la vache est plus tendre que le bœuf-.
Elle ne pensait pas alors à Rembrandt, elle ne voyait que les muscles de ce garçon.
Je trouvais qu'elle se contentait de peu.
Faute de grive, on mange un steak de soja n'est-ce pas...

L'Homme est aujourd'hui trop souvent considéré comme quantité négligeable.
On regarde plus souvent son chien que lui et il m'arrive de penser que certains ont plus de considération pour une vache qu'ils n'ont jamais vue que pour la vieille dame qui promène son chien...

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires

Autres temps autres moeurs... Bien des choses me parlent dans ton texte... (sauf Johnny dont je n'étais pas particulièrement fan ;-))

Écrit par : Ambre Neige | 11/11/2019

Répondre à ce commentaire

Comme toi, j'aimerais qu'on évite de pleurer sur la vache en regardant un steak tandis qu'on maltraite les humains un peu partout.

Écrit par : le-gout-des-autres | 11/11/2019

Répondre à ce commentaire

Pas fana de Johnny, je l'ai déjà dit.
Et je suis d'accord avec ta conclusion.

Écrit par : Berthoise | 11/11/2019

Répondre à ce commentaire

j'ai bien ri avec ton Johnny, ça m'a rappelé une copine qui était amoureuse du fils du boulanger en face de chez elle et qui s'amusait aussi à l'épier (avec tous les émois qui en découlent ;-))

Écrit par : Adrienne | 11/11/2019

Répondre à ce commentaire

Comme je suis d'accord avec toi Heure Bleue ! Cependant l'un n'empêche pas l'autre à mon avis en respectant l'ordre des choses. On peut s'occuper de son chien - quoi de plus normal - mais quand même considérer d'abord l'homme. Et j'ajoute toutefois que certains humains sont moins méritants que certains animaux.

Écrit par : Yvanne | 11/11/2019

Répondre à ce commentaire

On passe d'un excès à un autre, et les éleveurs sont dans le collimateur des "bien-pensants, de même que les agriculteurs qui font trop de poussière...
Et que dire de certains vegans qui se sont réjouis lorsqu'un boucher à été abattu dans un magasin à Trèbes !!!

Écrit par : Fabie | 11/11/2019

Répondre à ce commentaire

Je pense que l'on maltraite de même hommes et bêtes. Tant que la société humaine sera ce qu'elle est sans évoluer, les hommes ne vaudront pas mieux que des animaux.
Tant que l'envie et la frustration mèneront le monde….

Écrit par : SdL | 11/11/2019

Répondre à ce commentaire

ma soeur aussi avait "tilté" sur un commis-boucher, mais lorsqu'il est arrivé à leur rendez-vous avec un tablier tâché de sang, elle a pris la fuite!
Question : où est la femme rousse nue ?

Écrit par : ang/col | 11/11/2019

Répondre à ce commentaire

J'ai préféré faire le premier devoir.

Écrit par : heure-bleue | 11/11/2019

Ce n'est pas totalement faux, ce que tu écris dans ta conclusion, hélas!

Écrit par : livfourmi | 11/11/2019

Répondre à ce commentaire

Il arrive aussi trés souvent que la vache soit plus agréable que la vieille dame !

Écrit par : delia | 11/11/2019

Répondre à ce commentaire

J'entendais l'autre jour dans une émission dont je tairai le nom, une participante dire que hors de question pour elle d'acheter des vêtements en laine ou en cuir car elle voulait protéger l'espèce animale. En revanche, elle s'est achetée une belle paire de chaussures bien plastique composées de pétrole, je gage et certainement, plus longues à se décomposer dans la nature qu'un paire de charentaises avec du mouton à l'intérieur… Je me suis dit que tous ces excès tournaient à la bêtise pure !
Que faire hélas ?!

Écrit par : Armelle | 11/11/2019

Répondre à ce commentaire

certains parlent ...parlent.....parlent....et parfois feraient mieux de se taire mais plutôt regarder autour d'eux .... avec compassion que ce soit pour l'animal ou l'humain....même si l'humain a la priorité ..... l'un n'empêche pas 'autre !

Écrit par : emiliacelina | 11/11/2019

Répondre à ce commentaire

Pour moi il n'est pas question de m'apitoyer plus sur le sort des animaux que sur celui des humains. C'est juste que je refuse de manger autant de viande, surtout celle dont je ne connais pas la provenance. J'en mange très peu et le peu que je mange, je sais qu'elle provient de bêtes élevées en plein air et non maltraitées, abattues "proprement".
Mais attention ! je ne mange pas d'humain non plus, même s'ils sont bien traités :-)
Qui aime les animaux aime les gens, et réciproquement, on a du cœur ou on n'en a pas.
P.S. canalblog déconne encore une fois, mon billet a disparu !

Écrit par : Praline | 11/11/2019

Répondre à ce commentaire

Je respecte les deux, je mange très peu de viande sans culpabilité, maintenant je dois dire que les végans me sortent par les yeux, refuser le cuir pour porter du plastique qui pollue..

Écrit par : heure-bleue | 11/11/2019

Tout à fait en accord avec ton commentaire, je ne supporte pas les végans.

Écrit par : Praline | 11/11/2019

Pas forcément, je connais quelques amoureux des animaux qui laisserait un humain sur le bas côté...

Écrit par : lanabc | 12/11/2019

C'était quand même mieux qu'il ressemble à Johnny, plutôt qu'à cette carcasse !
Quoi que Johnny… quand il était au maximum de sa transpiration !…
;-)

Écrit par : alainx | 11/11/2019

Répondre à ce commentaire

Avec Alainx c'est Johnny fais moi peur ! tandis qu'on ne peux toujours pas commenter chez certains bloguers de canal qui débloque à fond la caisse !

Écrit par : delia | 12/11/2019

Répondre à ce commentaire

On ne pensait pas encore que les pets de vaches, qui mangeaient de l'herbe bêtement dans les prés, dévastaient la couche d'ozone.
Le jour où j'ai entendu ça, dis sérieusement par je ne sais plus qui, j'ai failli m'étouffer.. J'ai peur de tout ce qui coupe, alors épouser un boucher, très peu pour moi (oui, quand je pense que lorsque j'ai connu mon mari, il était avec un de ses potes bouchers, un qui travaillait à Paris, j'hésitais entre les deux sans savoir leur profession. Quand le boucher venait tuer le cochon chez nous, je me cachais.
Les végans me sortent aussi par les yeux...S'en prendre aux bouchers, aux paysans, ne plus vouloir porter du plastique, la connerie n'a plus de bornes..

Écrit par : julie | 12/11/2019

Répondre à ce commentaire

Hello Heure Bleue...
J'ai gentiment refusé de sortir avec un conducteur de train ardennais (pourtant il était sympa). Chez lui, on tuait le cochon et je doutais de supporter ça. Je préfère les jardins potagers et de loin.
Il me semble que être vegan, ce doit être une philosophie de vie bio aussi. Qui exclut le plastique, l'élevage et l'agriculture industriels... Enfin bon, cela m'est un peu égal. Pas la pollution non, les vegans. Dans mon quartier, c'est plutôt le hallal qui domine ;-)

Écrit par : Pivoine | 12/11/2019

Répondre à ce commentaire

Je connais des défenseurs des animaux qui ne donnerait pas un centime à des associations pour aider les humains... Et franchement chez moi, l'humain passe avant même si je ne ferai jamais aucun mal à un animal... Je mange peu de viande et ce depuis toujours... On essaie de manger de la viande qui a été élevé à l'air libre... Je connais aussi des défenseurs des animaux qui se fichent du plastique et du sort de la planète alors qu'à mon sens les "3" sorts sont liés.

Écrit par : lanabc | 12/11/2019

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire