Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/10/2019

Histoire d'eau...

AdrJohn Everett Millais Ophelia.jpg

Ce serait bien que ces mots, par lesquels vous commencerez votre devoir, vous inspirent :

« Sur l’onde calme et noire
Où dorment les étoiles… »

Et ce serait parfait s’il se terminait sur :
« Encore aujourd’hui, il m’arrive d’entendre, le soir, une voix qui m’appelle par mon prénom, dans la rue. »
Entre les deux, vous contez sans compter…

Sur l’onde calme et noire où dorment les étoiles…
Adrienne se prend pour Ophélie.
Ou pour Sylvie... Elle n'a pas encore vraiment choisi son rôle.
Au loin, on entend Gérard marmonner "arrête Adrienne ! Tu es une fille de feu ! Sors de ce ruisseau !"

Adrienne ne répond pas.
Elle ne connaît pas Ophélie, elle est seulement jalouse de Sylvie.

L'esprit de Gérard lui, est confus. Il ne sait plus très bien qui est qui ni qui finira au couvent.

Alors que Gérard se trouble notre jeune fille commence à trouver le temps long.
Elle est jeune, pleine de fougue, et veut se lever, courir, sortir.

Elle ne sortira pas, une liane visqueuse aura raison de sa jeunesse et la jalouse va se noyer.

Encore aujourd'hui, il m'arrive d'entendre, le soir, une voix qui m'appelle par mon prénom, dans la rue.

Commentaires

Oh, elle est triste ton histoire....

Écrit par : Ambre Neige | 07/10/2019

Répondre à ce commentaire

Remarque, la mienne n'est pas plus gaie, ya plein de morts, lol

Écrit par : Ambre Neige | 07/10/2019

Répondre à ce commentaire

Tu m'étonnes qu'il se soit pendu à la crémone de sa fenêtre, Gérard...

Écrit par : le-gout-des-autres | 07/10/2019

Répondre à ce commentaire

tiens, tu m'y fais penser, j'ai aussi appris El Desdichado par cœur, j'adorais ce poème quand j'étais ado ;-)

Écrit par : Adrienne | 07/10/2019

Répondre à ce commentaire

Ah Nerval ! Je lui dois mon prénom… !

Écrit par : SdL | 07/10/2019

Répondre à ce commentaire

Ah bon ! ? Gérard : ce n'est pas Depardieu ?

Écrit par : alainx | 07/10/2019

La jalouse va se noyer et elle va se pendre ! mon dieu ! pauvre Gerard !

Écrit par : delia | 07/10/2019

Répondre à ce commentaire

Beau clin d'œil!

Écrit par : val | 07/10/2019

Répondre à ce commentaire

La jalousie à outrance n'amène rien de bon...

Écrit par : Fabie | 07/10/2019

Répondre à ce commentaire

Boudiou, HB, mais c'est que c'est tristounet cette affaire - là !!!

J'ai sur le bout de la langue un poème de Gérard Labrunie (c'est moins romantique que "de Nerval") qui aurait peut-être empêché Sylvie de se noyer et Gérard de se pendre ! Destins funestes.

Écrit par : Sophie | 07/10/2019

Répondre à ce commentaire

Décidément, j'ai encore mélangé les prénoms !!!

Écrit par : Sophie | 07/10/2019

Répondre à ce commentaire

un peu de jalousie ça va...
mais trop...;-(

Écrit par : Coumarine | 07/10/2019

Répondre à ce commentaire

La pôvre est morte en ''vrai''...

Écrit par : Gwen | 07/10/2019

Répondre à ce commentaire

et voilà....encore une preuve de mon ignorance...dès-que j'ai un instant je vais aller me documenter sur internet! :)

Écrit par : emiliacelina | 07/10/2019

Répondre à ce commentaire

Je finis par toi ce tour des textes, et je vais aller me réchauffer devant la cheminée !
je suis une fille de feu.
Que d'eau, que d'eau !... ;-)
•.¸¸.•*`*•.¸¸☆

Écrit par : celestine | 07/10/2019

Répondre à ce commentaire

Comme le texte de Coumarine, pas drôle ces histoires de noyade….Est-ce que nos textes ressemblent à notre état d'esprit du moment ?
ps : au fait, j'ai vu ce Week-end Gaby, Gaby qui dit qu'apprendre à lire c'est dur, que le "un" avait été dur à lire...Je lui ai demandé comment s'était passé sa rentrée. Nous avons bien ri avec sa petite cousine avec sa façon de nous raconter...Il a dit que la maîtresse en avait disputé quelqu'uns le 1er jour. Il a dit "ça commençe bien !". "et toi, elle ne t'a pas disputé ?" "non, moi, je suis sage"..Comme c'est un grand bavard, ça m'étonnerait qu'il ne se fasse pas remonter les bretelles de temps en temps.

Écrit par : julie | 08/10/2019

Répondre à ce commentaire

La jalousie est un poison ! mais la vie aussi est une maladie mortelle ;-)
J'ai le moral, si si !
Bisettes

Écrit par : 1 lectrice qui espère rester "chérie" | 09/10/2019

Répondre à ce commentaire

Oh pardon pour le pseudo, il était pour la lumière de tes nuits :-)

Écrit par : Praline | 09/10/2019

Écrire un commentaire