Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/06/2019

Les mots pour le dire...

lakevio.jpg

La toile du jour et les dix mots choisis à introduire dans votre histoire :
cheval
cinglant
stigmate
outrage
porcelet
caravane
pouf
parfum
digérer
limitrophe


Jamais plus je ne remonterai à cheval !
C'est haut un cheval, ça bouge même lorsqu'on ne lui demande rien !

En plus, je me trouvais ridicule avec ma bombe, ma cravache et mes bottes !
Je n'aime pas le parfum du crottin de cheval !
Je ne suis pas près de digérer
le cadeau d'anniversaire de Charles...

Assise sur un pouf, rêvassant au cadeau idéal qu'évidemment je n'ai pas reçu, je ne me voyais quand même pas dans une caravane, attendant le bivouac et la cuisson du porcelet, regardant les étoiles avec un Charles ému et troublé par mon ton cinglant.

Je garderai longtemps les stigmates de cet anniversaire raté.
Épouser un homme qui ne connaît pas vos goûts, c'est comme déménager dans une  banlieue limitrophe quand on est parisienne.

Commentaires

C'est bien d'une rêveuse, ça, de se faire un cinéma à dos de chameau et de déguster un PORCELET au bivouac !!!

Je suis certaine que tu arriveras bien à te venger !!!

Écrit par : Sophie | 24/06/2019

Répondre à ce commentaire

Sophie, je sais mais il me fallait placer mon porcelet.

Écrit par : heure-bleue | 24/06/2019

Ça, il faut repérer les mauvaises associations dès le début.
Sinon, on part de Montmartre et on se retrouve à Montluçon vite fait...

Écrit par : le-gout-des-autres | 24/06/2019

Répondre à ce commentaire

Bien trouvé, synthétique, clair et précis. Tu es courageuse de plancher alors qu'il faut chaud dehors.
Bon courage pour la canicule

Écrit par : Armelle | 24/06/2019

Répondre à ce commentaire

Je ne sais pas si mes commentaires vont passer cette fois ci...

Écrit par : Pivoine | 24/06/2019

Répondre à ce commentaire

Oui. En résumé, je confirmais qu'un cheval, c'est haut...
Je trouvais amusant de griller du porcelet dans les pays où l'on avance à dos de chameau...
Et puis j'aime bien la fin.

Écrit par : Pivoine | 24/06/2019

Répondre à ce commentaire

Il faudrait qu'un génie aux trois voeux métamorphose le porcelet en agneau. Pauvres bêtes...

Écrit par : Pivoine | 24/06/2019

Répondre à ce commentaire

Je dois dire que ta conclusion me réjouit.

Bien rentrée mais j'aurais préféré la fraîcheur ! Ici pas de vent léger, ni de douces plages...

Je t'embrasse.

Écrit par : lakevio | 24/06/2019

Répondre à ce commentaire

J'adore votre chute.
;-)

Écrit par : Mme Chapeau | 24/06/2019

Répondre à ce commentaire

Chapeau !!

Écrit par : ang/col | 24/06/2019

Répondre à ce commentaire

belle comparaison finale :-)
excellente aussi l'idée!

Écrit par : Adrienne | 24/06/2019

Répondre à ce commentaire

Moi, je vous l'ai déjà dit : " Restez à Paris ! "
Bravo !

Écrit par : Berthoise | 24/06/2019

Répondre à ce commentaire

Mais heueusement ton homme connaît tes goûts... et lycée de Versailles bien sûr !

Écrit par : Gwen | 24/06/2019

Répondre à ce commentaire

Ils étaient durs à placer ces mots !
Tu t'en es super bien tirée
•.¸¸.•*`*•.¸¸☆

Écrit par : celestine | 24/06/2019

Répondre à ce commentaire

J aime bien ta conclusion...

Écrit par : Emiliacelina | 24/06/2019

Répondre à ce commentaire

Tu es forte quand même !
Tu as inventé le concept du porcelet hallal, ça c'est fort...

Écrit par : le-gout-des-autres | 24/06/2019

Répondre à ce commentaire

Un homme qui ne connaît pas vos goûts ou un qui n'offre pas de cadeau....c'est pas mieux...

Écrit par : tanette2 | 24/06/2019

Répondre à ce commentaire

Bon alors, j'ai envie de dire que c'est un mufle ce Charles, mais finalement non, il a fait ce qu'il pouvait. Pas de sa faute si les souhaits des unes ne sont pas compatibles avec les bonnes intentions des autres !

Écrit par : delia | 26/06/2019

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire