Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/06/2019

Les chats de ma vie.

julie,mirabelle,arthur,minouche,balagan

Je ne suis pas Elizabeth Von Arnim qui a écrit un livre charmant sur les chiens de sa vie.
Je n'ai jamais eu de chien mais j'ai été adoptée par des chats.

La première venait de la SPA, nous l'avons appelée "Julie"
Une bête qui fut sans doute maltraitée.
Elle n'aimait que moi et le Saint Honoré.

Elle a eu une fille, Mirabelle, née à la maison, un jour de printemps neigeux.
Elle a partagé très longtemps notre vie.

Puis Arthur est arrivé dans notre vie, un superbe rouquin adopté dans une maison à chats.
Arthur est devenu Tuturou au fil du temps puis "Puçou" et a eu une longue vie.
L'Ours a gardé les chats lorsque nous sommes partis en Israël.
Arthur m'a boudée jusqu'à sa mort pour l'avoir abandonné.

Sans nous demander notre avis, on nous a donné une "Cocaïne".
P
ersonne ne voulait ce nom, personne n'avait d'idée.
Alors elle est devenue Minouche et fut la bestiole exclusive de l'Ours.

A Tel-Aviv est entrée par la fenêtre et dans notre vie, une toute petite chose, de couleur indéterminée, têtue, affectueuse.
Balagan, l'amour du Goût, ramenée
à grand frais sur les genoux de son maître en avion.

Depuis que Balagan a rejoint le paradis des chats, nous n'avons plus de chat, trop de pleurs.

Voila, je peux l'écrire, aucun de ces chats ne sera retrouvé.

Commentaires

Les chats, passion dévorante…
Ici, la chatte des voisins du dessous à pour prénom Paola. Quand les enfants la malmènent, elle me rejoint au jardin pour quémander quelques caresses.

La Ville fédérale a été secouée par un violent orage hier soir. Le ciel est un peu chaotique ce matin.

Je vous souhaite une bonne journée.

Jean-Jacques'62
Berne le 16 juin 2019

Écrit par : jeanjacques666 | 16/06/2019

Répondre à ce commentaire

Je pense que les chats, qui sont une espèce vraiment intelligente, ricanent de nos actions dès qu'on a le dos tourné...

Écrit par : le-gout-des-autres | 16/06/2019

Répondre à ce commentaire

Je suis émue. Voilà, j'ai les larmes aux yeux. Tu décris si bien ce phénomène d'adoption qu'ils ont envers nous. Tu trouves les mots exacts pour parler de leur façon de nous signifier leur amour. Les chats sont des bêtes, avec tout le respect que je mets dans le mot bête, formidables, inimitables et tellement attachante. Tu as raison, Le Gout, ils doivent bien rire de nous en notre absence, car ils savent aussi être prévenants, attentionnés et ont la délicatesse qui nous manque.

Écrit par : delia | 16/06/2019

Répondre à ce commentaire

Même chose, après Gribouille, Pinie 1, Pinie 2, Frimousse, Souris, Pipo, Vanille et Cookie, j'ai dit stop !
Mais de temps en temps, je me prends à rêver d'en reprendre un.
Alors je ne dis pas « plus jamais »
Parce que je les aime trop.
•.¸¸.•*`*•.¸¸

Écrit par : celestine | 16/06/2019

Répondre à ce commentaire

J'aime vraiment l'idée de rapatrier Balagan sur les genoux, par avion et même par grands frais c'est qu'il le méritait.

Bleck

Écrit par : Bleck | 16/06/2019

Répondre à ce commentaire

à un moment donné, je n'osais (presque) plus dire combien de chats j'avais, quand on me posait la question - ce qu'on faisait souvent, parce qu'on savait la réponse - j'en avais vingt.
Aujourd'hui je n'en ai plus (je vis en ville et ils se feraient écraser tout de suite, à moins de les enfermer, mais je ne veux pas enfermer un chat) et comme pour Célestine, l'envie vient parfois… et j'y résiste ;-)

Écrit par : Adrienne | 16/06/2019

Répondre à ce commentaire

Moi qui n'aime pas les chats, je lis toujours avec étonnement les émotions qu'ils procurent à bon nombre d'entre vous.

Il faut dire qu'à la campagne, nous avons eu des chattes, et les chats à la campagne, ça ne reste pas à la maison. Les nôtres - Kitty, Mousseline, Popeline - couraient les champs et les jardins et ne venaient miauler à la porte que pour être nourries ou chauffées au coin du feu l'hiver.

Essayez voir de câliner un chat qui ne le veut pas.... même petites, elles descendaient à reculons de votre épaule et arrachaient quelques mailles et griffaient si on insistait.

Alors qu'un chien, ah ça c'est du bonheur et de l'amour sur pattes.

Écrit par : Sophie | 16/06/2019

Répondre à ce commentaire

Il est des femmes qui parlent des hommes de leur vie, toi ce sont les chats, c'est pas plus mal, hein ! :-)
J'ai eu plusieurs chats que j'ai adorés et à chaque fois que je les ai perdus, j'ai pleuré les larmes de mon corps (j'ai aussi eu chiens -2-, et cochons d'Inde -2 également-)
Là où j'ai le plus eu de chagrin, c'est lorsque j'ai perdu, en 2011, ma chienne beagle Laïka.

Écrit par : Praline | 16/06/2019

Répondre à ce commentaire

Tu m'as inspirée, merci ! ;-)

Écrit par : Praline | 16/06/2019

Vaste sujet .... il faudrait que je fasse la liste moi aussi. J'y penserai... Je me dis que quand ces deux là ne seront plus, et ça ne tardera pas, je ferai une pause... pour que nous puissions bouger davantage, mais y arriverai-je ??
C'est un si gros chagrin lorsqu'on les perd...

Écrit par : ang/col | 16/06/2019

Répondre à ce commentaire

bé moi je ne peux pas vivre sans chat, mais vers la fin je n'en prendrai plus car je ne veux pas qu'ils restent seuls au monde...je croyais que tu n'avais eu que Balagan...
voilà le soleil qui arrive alors qu'on va aller se pieuter ! pays de merde ! Nous avons remis le chauffage...bonne nuit.

Écrit par : Charlotte17 | 16/06/2019

Répondre à ce commentaire

tu as eu cinq chats !!!!! Moi Un seul que nous avons du donner parce-qu'il avaitdévasté le pigeonnier du voisin qui faisait des courses de pigeons voyageurs. C'était i y a longtemps mais je soupçonne Robert que ça avait arrangé Robert qui n'aime pas les chats!
Pourtant il s'accomode bien avec le chat de Jimmy qui se partage entre chez Mumu et chez nous (là où la gamelle est pleine !) Par contrenous avons eu des chiens ....et peu de chance avec ! Hélas !

Écrit par : emiliacelina | 16/06/2019

Répondre à ce commentaire

Je n'ai jamais eu de chat à moi mais ceux des voisins. J'ai une joyeuse tribu de chats autrefois. Ils venaient de chez le voisin. Mes enfants les nourrissaient alors évidemment…
On leur avait donné des noms et on aurait cru des personnages de BD !
C'était le bon temps !

Écrit par : Armelle | 17/06/2019

Répondre à ce commentaire

Les chats... sujet inépuisable. Nuages, un blogueur photographe, photographie souvent le chat de la maison communautaire où il passe une bonne partie de son temps... Je pense souvent à ma Sido.

Écrit par : Pivoine | 20/06/2019

Répondre à ce commentaire

Joli duo de chattes :

https://www.youtube.com/watch?v=i08Zsaldocc

Écrit par : Visiteuse | 20/06/2019

Répondre à ce commentaire

Je viens de lire "les chats de hasard" d'Anny Duperey.

Écrit par : Berthoise | 22/06/2019

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire