Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/10/2018

Petit panier aux amandes.

Vous avez rencontré l'homme de votre vie.
Il est juif, pas vous.
Vous voulez vous convertir pour prouver votre amour.
"Ton peuple sera mon peuple, ton dieu sera mon dieu" comme on dit dans ces cas là.
Vous avez tout faux !
La conversion par amour n'est jamais retenue.
Imaginez que votre époux volage vous quitte, et ça arrive souvent.
Vous ne serez qu'une juive de plus et célibataire !
Le chat du Rabbin, c'est déjà, ou seulement, le tome 8, vous parle d'amour, de judaï
sme, et d'un homme de 40 ans qui ne peut aimer que des "shiksé" parce qu'il ne veut pas quitter sa môman.

BD, le chat du Rabbin, judaisme

Commentaires

J'imagine que c'est plein d'un humour un peu grinçant ?

Écrit par : Armelle | 03/10/2018

Répondre à ce commentaire

Exactement, il n'est pas religieux du tout et il a du mérite, il est petit fils de Rabbin.

Écrit par : heure-bleue | 03/10/2018

Tu as raison, même quand elles sont honorables, parfois c'est le panier de tuiles qui s'annonce, et personne n'en est à l’abri !

Écrit par : delia | 03/10/2018

Répondre à ce commentaire

Rassure-moi, c'est bien une BD ??? c'est vrai que je ne vais jamais fouiner du côté des bédés.

Après avoir écrit la phrase qui précède, je vois dans les tags :bd, suis-je sotte !

Écrit par : Sophie | 03/10/2018

Répondre à ce commentaire

Bonjour Heure-Bleue,
on se demande bien pourquoi ton post me fait penser à "Et te voici permise à tout homme", d'Eliette Abécassis, qui n'est pas spécialement réputée pour son humour grinçant... L'époux volage, peut-être?

Écrit par : Ambre | 03/10/2018

Répondre à ce commentaire

Eliette Abécassis est très religieuse, tout le contraire de Sfar, ça doit être pour ça qu'elle est moins grinçante que Sfar.

Écrit par : heure-bleue | 03/10/2018

Répondre à ce commentaire

je note...

Écrit par : ang/col | 03/10/2018

Répondre à ce commentaire

Tome après tome, je les suis et les aime !

Écrit par : Colette | 03/10/2018

Répondre à ce commentaire

"shiksé", késako ?
J'ai bien aimé les albums que j'ai lus.

Écrit par : Berthoise | 04/10/2018

Répondre à ce commentaire

Shiksè une "gentille", une non juive en yiddish.

Écrit par : heure-bleue | 04/10/2018

on a beau dire ce que l'on veut.... la religion complique tout .....

Écrit par : emiliacelina | 04/10/2018

Répondre à ce commentaire

Shiksé. Une non Juive mais c'est très péjoratif.
C 'est curieux (Je l'ai déjà dit à une amie ) parce qu'en bruxellois on a un mot gentil, 'chikske' (écrit comme on prononce). Ma mère disait même 'chikske patat'frit')
Étonnant Sfar. Je vais le reprendre à la bibliothèque.
Merci pour ton commentaire chez moi, j'avais répondu mais canal blog ne prenait pas ma réponse... je ne comprends pas toujours ces mystères.

Écrit par : Pivoine | 04/10/2018

Répondre à ce commentaire

Le plus péjoratif, c'est "pathos" mais tu ne l'entendras jamais.

Écrit par : heure-bleue | 04/10/2018

Écrire un commentaire