Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/08/2018

Prends garde à la douceur des jours.

paris au mois d'août

Le temps est volatile et inspire d'étranges réflexions aux artistes graffiteurs...
Parfois il se traîne et le plus souvent il cavale.
Il cavale de plus en plus vite lorsqu'on avance en âge.

La Tornade est repartie, nous laissant sans force comme d'habitude.
Nous espérons toujours que l'âge va la calmer, espoir toujours déçu.

Nous sommes allés à Bagatelle sous le soleil et le soleil parisien semble toujours plus chaud que celui du bord de mer.
Nous sommes passés devant l'immeuble où nous avons failli habiter après notre fuite de "l'endroit calme et arboré".

Nous avons mesuré notre chance d'habiter au bas de Montmartre même si, comme partout, rien n'est parfait et qu'un collège en vacances est un bonus que nous savourons d'autant plus que la rentrée approche...

Demain nous allons fêter, avec retard, l'anniversaire de P'tite Sœur, nous la ramènerons à la maison avec Merveille.
Nous arriverons à les occuper car le Jardin des Plantes fait toujours l'unanimité.

Les jours raccourcissent déjà, j'ai rêvé de Mab s'activant au jardin et pestant contre Eugénie.

"Carpe diem", le temps qui nous est imparti est si court qu'il ne faut pas le gaspiller.

Commentaires

Le départ de Tornade te rend philosophe, toi...

Écrit par : le-gout-des-autres | 20/08/2018

Répondre à ce commentaire

Les jours raccourcissent, et le temps qui nous est imparti aussi !

Écrit par : Sophie | 20/08/2018

Répondre à ce commentaire

je partage entièrement les réflexions et la conclusion :-)

Écrit par : Adrienne | 20/08/2018

Répondre à ce commentaire

Tiens, pour calmer la Tornade, demande lui donc de faire un Ironman... Pourquoi je dis ça ? Parce que c'est un truc de dingue qui doit quand même refroidir un peu les ardeurs de ceux qui ont de l'énergie à revendre et que, ma foi, bientôt, chez nous, on va en avoir un qu'il me tarde d'aller voir...Ca me démange les doigts de vous parler de l'Ironman de Vichy (je sais, pour ceux qui n'aiment pas le sport, c'est barbant à lire)...à moins que je ne vous parle de nos pannes à répétition. Me manque juste l'énergie pour commencer à écrire. Une fois lancée, je suis comme un sportif qui fait un marathon, voir 2 marathons, on ne peut plus m'arrêter. Suffit juste aussi que Chro-minio qui m'empoisonne la vie depuis 3 jours et fait ramer mon ordi me fiche un peu la paix.
Au moins, mettre un commentaire chez les autres, on ne se creuse pas le ciboulot, ni les méninges..C'est bien agréable aussi de voir qu'il y a quelques blogueurs qui continuent à écrire pendant l'été...Pour cela, vous méritez bien un commentaire...Tiens, vais aller remercier mr le goût tant qu'à faire..Lui aussi a bien droit à mes remerciements...

Écrit par : julie | 20/08/2018

Répondre à ce commentaire

Au bord de la piscine avec chachounette. Le temps s ecoule doucement

Écrit par : Ang/col | 20/08/2018

Répondre à ce commentaire

Pour être ramollo, je suis ramollo et je n'ai pas fait le marathon avec Tornade. je lis que les filles sont revenues. Autres joyeuses et tendres occupations ! Carpe diem en effet, le temps court !
A bientôt, j'espère !
Bises

Écrit par : lakevio | 20/08/2018

Répondre à ce commentaire

Ces quelques mots pour te souhaite une agréable semaine
Rentrée de vacances
...
@ Bientôt
Bonne anniversaire à ta p'tite soeur ...avec retard mais c'est le geste qui compte :)

Écrit par : Rose63 | 20/08/2018

Répondre à ce commentaire

Je confirme que l'air de bord de mer est plus respirable que celui de Paris en ce moment.

Écrit par : lanabc | 20/08/2018

Répondre à ce commentaire

Profite de la présence des filles et puis tu nous raconteras combien c'était bien !
Entièrement d'accord avec ta dernière phrase ….

Écrit par : Colette | 20/08/2018

Répondre à ce commentaire

Tu vas pouvoir profiter de tes petites filles. Bientôt la rentrée. C'est un moment que j'ai toujours bien aimé dans une année, bien plus que le printemps. La rentrée est un instant plein de promesses.
Profite !

Écrit par : Armelle | 21/08/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire