Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/03/2018

Conversation.

lakevio.jpg

- Je ne m'attendais pas à te voir ici Paul !
- Je travaille dans cette Compagnie depuis notre rupture, j'ai quitté notre province et je suis venu à Paris, mais toi que deviens-tu ? Et surtout que fais-tu dans la cafétaria de ma boîte.
- Mon petit Paul, tu permets que je t'appelle "mon petit Paul" ? C'est une prise de contact.
- ...
- Oui, je viens d'être promue DRH de ce département mais ne t'inquiète pas... Ta façon ignoble de me jeter n'interviendra pas, enfin pas trop, dans ma façon de te noter.
- Ah !
- Au fait que devient celle qui a pris ma place ?
- C'est ma femme, nous avons un petit garçon, tu le verrais, il est superbe. Nous avons acheté une maison dans le coin.
- Tu as bien fait...
- Oui, bonjour les intérêts et les fins de mois aux nouilles.
- C'est bien dommage ce crédit, j'espère que ta femme travaille et qu'elle gagne bien sa vie...
- Non elle est à la maison pour l'instant.
- Vois tu, je n'ai pas oublié ta sortie, que je n'étais bonne à rien, que je resterais toute ma vie dans mon trou, que j'étais une looseuse, je n'ai rien oublié.
- Mais voyons Virginie ! C'était y a cinq ans, tu t'accrochais, tu faisais semblant de ne pas comprendre ma lassitude ! Tu acceptais tout ! Ce temps là est terminé pour nous deux !
- Paul !!! On m'a nommée ici pour virer. Tu ne m'auras pas au sentiment. Il va te falloir être gentil pour échapper -peut être- au couperet.
- Hé bien...
- Oui ! J'adore mon nouveau travail.

Commentaires

Il va morfler le jeune cadre dynamique!

Écrit par : mab | 26/03/2018

Répondre à ce commentaire

Oh là là.... la vengeance est un plat qui se mange froid...

Tu es guérie Heure Bleue?

C'est 100/100 efficace! Vraiment!

Écrit par : Pivoine | 26/03/2018

Répondre à ce commentaire

Pivoine, tu as encore déjanté sur ton blog, on ne peut pas commenter...

Écrit par : le-gout-des-autres | 26/03/2018

Je ne veux pas écrire de gros mots mais j'en pense un très fort au sujet de cette... comment on dit dans notre monde du travail... nettoyeuse. Pauvre Paul...

Écrit par : Armelle | 26/03/2018

Répondre à ce commentaire

Ouch ! C'est elle qui a le sourire carnassier, chez toi !

Écrit par : lakevio | 26/03/2018

Répondre à ce commentaire

La blancheur de ses lèvres à celle là ! ce sont ses dents qui rayent le parquet !

Écrit par : délia | 26/03/2018

Répondre à ce commentaire

Ben dis donc ! Elle a la rancune tenace.
Il va en prendre plein la gueule.
Même si elle ne le vire pas, il a intérêt à se tirer tout seul...

Écrit par : le-gout-des-autres | 26/03/2018

Répondre à ce commentaire

Partagée entre "elle a bien fait" et "une sacrée s....."

Écrit par : edith | 26/03/2018

Répondre à ce commentaire

Ce n'est pas une histoire d'ex-couple, ce n'est qu'une histoire de travail... malheureusement.

Bleck

Écrit par : Bleck | 26/03/2018

Répondre à ce commentaire

jalousie et cruauté quand tu nous tiens...lol pas de bol le garçon!

Écrit par : Tarrah | 26/03/2018

Répondre à ce commentaire

J'adore cet humour noir pour lèvres blanches !

Écrit par : Joe Krapov | 26/03/2018

Répondre à ce commentaire

Il va désormais en passer des nuits blanches en attendant le couperet qui tombera... ou pas ! C'est elle désormais qui est aux commandes.
Qui a dit que la vengeance est un plat................. ?

Écrit par : Gwen | 26/03/2018

Répondre à ce commentaire

J'adore cette histoire ! Mais pourquoi s'offusquer ?
Ça ferait un super début de film ou de pièce de théâtre !

Écrit par : Louisianne | 26/03/2018

Répondre à ce commentaire

je me demande si elle faisait déjà de la muscu il y a cinq ans... ;-)
(voilà une histoire qui confirme que si on est MO-TI-VEE on y arrive :-))

Écrit par : Adrienne | 26/03/2018

Répondre à ce commentaire

Bon, il n'y a plus qu'à consulter les petites annonces au plus vite...
Il va vivre avec la trouille au ventre, juste retour de sa vilainie. Et v'lan !!

Écrit par : Sophie | 26/03/2018

Répondre à ce commentaire

« No zob in job...» comme on dit dans l'univers impitoyable des DRH... :-)
¸¸.•*¨*• ☆

Écrit par : celestine | 26/03/2018

Répondre à ce commentaire

oh! La vache ! Et elle lui sort tout çà avec le sourire!
Avoue.... tu t'es régalée en écrivant cette conversation !

Écrit par : emiliacelina | 26/03/2018

Répondre à ce commentaire

Oh non de diou, elle dépote ton histoire ! ça va barder pour son matricule, au Paul ! hihihi !

Écrit par : Praline | 26/03/2018

Répondre à ce commentaire

la méchante... pauvre Paul !

Écrit par : ang/col | 26/03/2018

Répondre à ce commentaire

Ouh ! je ne donne pas cher de ses abattis, au Paul.

Écrit par : Berthoise | 27/03/2018

Répondre à ce commentaire

J'adore cette DRH, efficace et imperméable à la corruption sentimentale. Un récit plaisant en buvant le café de l'après-midi.
Dans la vraie vie, éviter les DRH!
Je vous souhaite une bonne fin d'après-midi.
Jean-Jacques'60
Berne le 27 mars 2018

P.-S. C'est jour de congé et la cuisine est envahie de jazz...

Écrit par : jeanjacques666 | 27/03/2018

Répondre à ce commentaire

"Il va te falloir être gentil pour échapper "peut-être" au couperet...." oh le pauvre... elle va le faire ramper et...baliser...

Écrit par : tanette2 | 27/03/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire