Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/12/2017

Où est passé "mon" Père Noël ?

Avez-vous remarqué que les décorations de Noël ne sont plus les mêmes dans les rues de Paris ?

On ne nous souhaite plus un joyeux Noël mais de joyeuses fêtes.
C'est quoi ce truc ?
Tous ces braves gens devraient vérifier !
Noël n'est pas qu'une fête religieuse !
Au départ, c'est censé fêter le solstice d'hiver, le moment où les jours allongent de nouveau.
C'est après qu'on a ajouté la naissance de Jésus.

Je déplore la fin des crèches, je ne suis pas catholique.
Il n'y a jamais eu de crèche chez moi.
Ma belle mère en faisait une et j'aimais qu'elle explique sa religion à l'Ours.
Bon ma belle mère croyait plus au diable qu'au bon dieu mais l'Ours en a gardé quelques connaissances.

Je connais la religion catholique grâce à la peinture.
Si vous ne savez pas ce qu'est une Pietà, une Annonciation, un évangéliste, un martyr ou une martyre, des nativités, vous ne comprenez rien.

Si vous rentrez dans une synagogue sans savoir ce qu'est une Torah, c'est pareil.

Alors, j'aimerais voir des Père Noël dans les rues et des crèches dans les vitrines.
Je me souviens qu'enfant, on voyait des crèches dans certains magasins et ça ne choquait personne.

Nombreux sont les petits juifs et les petits musulmans qui ont leur sapin de Noël à la maison.
Alors pourquoi nous casser les pieds avec une conception de la laïcité que seuls quelques illuminés réclament.

Père Noël, crèche, traditions

Commentaires

De plus, le sapin est sans risques : ce n'est pas un symbole religieux !
Je déplore aussi, Heure Bleue. Mais je pense que beaucoup de personnes ne savent pas ce que "Noël" veut dire. Si beaucoup n'y croient pas, au moins qu'ils sachent pourquoi il y a cette fête sur le calendrier (et donc un jour férié)!

Écrit par : lakevio | 08/12/2017

Répondre à ce commentaire

Non seulement les petits juifs et les petits musulmans (et même les grands d'ailleurs) auront leurs cadeaux de Noël et feront sans doute un repas plus "garni" que l'ordinaire, chacun selon ses goûts et traditions.

Je trouve ridicule ces batailles pour les crèches, les sapins de Noël qui ne sont d'aucune religion, et tout le reste. Les valeurs sont ailleurs, mais on dirait que ceux qui bataillent ont perdu le sens commun.

Il y aura des crèches dans toutes les maisons de la famille, qu'elles soient croyantes, pratiquantes ou pas. La mienne dormira dans son carton en haut du placard, parce que je n'ai pas le courage de la descendre !!!!!

Écrit par : Sophie | 08/12/2017

Répondre à ce commentaire

Bravo, on mélange tellement tout !!!

Écrit par : Fabie | 08/12/2017

Répondre à ce commentaire

On cède à tout , c'est effarant , révoltant....

d'autre part , il y a trop de pousses conso , c'en est écoeurant ;Hallomachin et les super cochonneries que récoltent les enfants , saint Nicolas puis Noël ,puis nouvel an ,au secours ; c'est réconfortant par ces temps sombres c'est sûr mais...

ici ,on reçevait de Saint Nicolas , pas à Noël ni Nouvel -an , ou des bricoles entre enfants
et j'ai vu le st N dans la rue , et oui

Écrit par : epalobe | 08/12/2017

Répondre à ce commentaire

Tellement d'accord, je dis toujours qu'une culture religieuse est indispensable pour comprendre l'art et l'histoire dont elle est indissociable d'ailleurs ! Et vive le père Noël!

Écrit par : manoudanslaforet | 08/12/2017

Répondre à ce commentaire

Je n'avais pas remarqué, merci pour cette information. Encore un message de nivellement par le mou. Continuons, les mecs, continuons...

Bleck

Écrit par : Bleck | 08/12/2017

Répondre à ce commentaire

Je ne crois pas à grand' chose, même pour le progrès je doute.
Mais tout de même, je ne comprends pas et n'accepte encore moins que l'on supprime du calendrier scolaire, des décorations des rues et des vitrines les mots "Noël" et "Pâques" alors qu'on entend tous les ans parler de "Kippour", de "l'Aïd" et de "Ramadan".
La laïcité c'est "crois ce que tu veux mais ne gouverne pas avec tes croyances".
Ce n'est pas "vire la croyance établie pour la remplacer par d'autres".
Bon, d'accord, on vend moins de chars Leclerc et de Rafales au Vatican qu'au Quatar...

Écrit par : le-gout-des-autres | 08/12/2017

Répondre à ce commentaire

Les vacances de Noël et de la Toussaint ont gardé leur nom dans le calendrier scolaire du ministère. Les vacances de Pâques sont devenues les vacances de printemps parce qu'elles tombent rarement en même temps que les vacances.

Écrit par : lanabc | 12/12/2017

Je voulais dire en même temps que Pâques

Écrit par : lanabc | 12/12/2017

Oui, il semblerait qu'il y ait des fêtes moins religieuses que d'autres, celles qui n'ont pas de lien avec les racines de l'Europe, et celles-là sont tolérées, si ce n'est respectées.

Écrit par : Dame Marthe | 08/12/2017

Répondre à ce commentaire

Chacun est encore libre -pour l'instant...- de croire à ce qu'il veut, ou ne pas croire, mais j'ai du mal à accepter que l'on ait rebaptisé les vacances : celles de Noël sont devenues vacances d'hiver, celles de Pâques sont devenues vacances de printemps... Même Intermarché a supprimé la croix qui figurait sur son logo ! On cède à un groupuscule... j'aime TOUS les gens de quelque confession qu'ils soient, sauf ceux qui sèment la peur et la terreur.

Écrit par : Praline | 08/12/2017

Répondre à ce commentaire

Je suis d'accord avec toi : ça fait partie de la culture française, pourquoi y renoncer ? Les minorités ne renoncent pas à leur propre culture elles. et justement toutes ces cultures différentes c'est enrichissant.

Écrit par : ang/col | 08/12/2017

Répondre à ce commentaire

Je suis d'accord avec votre point de vue pour ce qui concerne le présent mais je n'aurais pas pu écrire : " Je me souviens qu'enfant, on voyait des crèches dans certains magasins et ça ne choquait personne." ; mes parents évitaient soigneusement de se fournir chez les commerçants dont la vitrine contenait une crèche. Cela se passait, à la fin des années cinquante, en province qui n'était pas encore "en région". Je vois la laïcité conquérante et excluante comme une résurgence plutôt qu'une nouveauté. La France de mon enfance ne ressemblait pas tout à fait à la vôtre.

Écrit par : camille-madeleine | 08/12/2017

Répondre à ce commentaire

Sur la Grand Place de Bruxelles il y a un sapin exceptionnel. Et juste à côté, un crèche grandeur nature. Et des pères Noëls nous sourient à chaque coin de rue

Écrit par : Imaginer | 09/12/2017

Répondre à ce commentaire

Depuis longtemps, on a essayé et on y est arrive à tout niveler par le bas. Alors maintenant on s'en prend à la laïcité, mot à la mode sans s'occuper des racines profondes de notre pays. Que l'on soit pratiquant ou pas, je ne vois pas ce qui gène à mettre des crèches ou des symboles de Noël à la vue de tout le monde. C'est encore une atteinte à nos libertés, j'habiterais la Lorraine ou l'Est de la France, je m'inquièterai pour St. Nicolas, profitez-en bien lorrains et Alsaciens, bientôt vous allez voir, Saint Nicolas n'aura plus le droit de se promener dans les rues de vos villes. Résister comme vous le pouvez et faites ce que bon vous semble. Un monde ou tout le monde suit comme des moutons de panurge devient faible. Moi j'ai aimé notre conseiller général qui a détourné la crèche interdite dans ses locaux par une exposition de santonniers. Bien joué Laurent Vauquier.

Écrit par : manouedith | 09/12/2017

Répondre à ce commentaire

Ouille, vaste débat. Je pense quand même que peu de personnes autour de moi savent ce qu'est Hanoukah (je ne suis pas sûre de mon orthographe), sauf celles à qui j'en ai parlé. Moi qui ai travaillé dans le mouvement laïque organisé belge - on n'était pas vraiment pour la suppression de TOUS les signes religieux... c'est-à-dire qu'on ne s'occupait pas de la mitre de saint-Nicolas. Les combats laïques, en Belgique, ça a été l'enseignement officiel ouvert et gratuit pour tous, les cimetières communaux, sans excommunication, le planning familial... Mais c'est vrai que souvent, la religion catholique était honnie...

Pas tellement auprès des permanents comme nous (qui travaillions sous contrat, donc, quoi qu'on pense, on la fermait), mais auprès des militants bénévoles. Il y avait quand même un engouement ou un respect pour certaines règles religieuses musulmanes... Qu'on n'aurait pas toléré s'il s'était agi du catholicisme (le jeûne, le ramadan). Au départ, le mouvement s'est structuré après l'incendie de l'Innovation, en 1967, un drame à Bruxelles qui a fait des centaines de morts et de familles endeuillées. Il fallait un accompagnement neutre pour les familles athées ou non religieuses (de quelque religion que ce soit).

Moi aussi j'aime les crèches, j'en ai une mais dans une caisse en bas dans ma cave, malheureusement, qui nécessite un grand nettoyage et un assainissement, sinon, j'en achèterais bien une dans une ressourcerie (j'ai failli). Chez mes parents, nous mettions la crèche et un sapin de noël étique (pas éthique lol) dans lequel mon chat allait parfois dormir... On le trouvait dans la crèche le matin, sur le petit Jésus o;)

C'est vrai que dans l'ensemble, on trouve des crèches à Bruxelles... En tout cas, si celle de la Grand-Place disparaissait, cela ferait un beau tollé !

Écrit par : Pivoine | 09/12/2017

Répondre à ce commentaire

Rendez-nous nos crèches et nos symboles de joie, d'amour et d'amitié!

Écrit par : alezandro | 09/12/2017

Répondre à ce commentaire

Je viens de lire quelque chose d'un peu similaire sur un autre blog. Je rentre de Lyon où j'ai vu de bien belles crèches dans les vitrines et de très belles vitrines aussi. Des vitrines non franchisées qui donnent envie d'entrer et d'acheter. Je trouve que Paris devient triste mais c'est simplement mon avis.

Écrit par : Armelle | 10/12/2017

Répondre à ce commentaire

Il y a un édile d'un petit bourg de Loire-Atlantique qui refuse que l'on continue d'appeler "repas de Noël" celui que la municipalité offre à ses démunis... Pour cause de laïcité qu'il dit ! Pour être en harmonie avec lui-même, je lui propose d'être au travail le 25 décembre, le jeudi e l'Ascension, le 15 août et le jour de la Toussaint, sans parler du lundi de Pâques et celui de Pentecôte ! Et tant qu'on y est, il fcaut débaptiser tous les les lieux qui portent le nom de saints ou saintes.
Yen a j'vous jure, des coups de pied au cul qui se perdent !

Écrit par : Gwen | 11/12/2017

Répondre à ce commentaire

Il y a une crèche à l'entrée de mon supermarché, je n'ai pas remarqué qu'il y en ait moins par ici...J'en ai une chez moi même si je ne suis pas spécialement croyante, ça fait partie des belles traditions de Noël. Quant aux esprits chagrins qui se plaignent que les religions des minorités soient plus représentées que la religion catholique, que dire...Moi ce qui m'énerve ce sont les marchés de Noël qui vendent tous du made in China très moche ! Bonne semaine !

Écrit par : Koalisa | 11/12/2017

Répondre à ce commentaire

C'est un vaste débat que la laïcité. J'ai fait un sapin dans ma classe et personne n'a rien dit, les enfants sont contents et c'est tout

Écrit par : lanabc | 12/12/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire