Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/12/2017

Ma jeunesse fiche le camp.

Hier, j'apprends la mort de Jean d'Ormesson.
Valeur sûre en librairie, passage chez Pivot et la certitude  de n'avoir pas assez de bouquins pour finir la journée...

Ce matin, levée tard, j'allume la radio.
J'entends la voix de Johnny, le Goût et moi nous nous regardons et disons en chœur : "Johnny est mort ! ".

J'avais fini par le croire immortel.
Jean d'Ormesson était Immortel, devenir immortel, c'est déjà être un peu mort disait je ne sais plus qui.

Mais Johnny c'est toute ma jeunesse.
La course en sortant des cours pour arriver à temps pour écouter "Salut les Copains".

Les mensonges à ma mère pour aller l'écouter à l'Olympia.

J'ai grandi, j'ai oublié Johnny et ce matin, il est mort...

Le temps ne m'a pas fait de cadeau.
Encore moins à Johnny...

La mort de "l'idole des jeunes" prouve que ma jeunesse continue à ficher le camp.

Jean d'Ormesson, Johnny hallyday

Jean d'Ormesson, Johnny hallyday

Commentaires

La mort de l'idole des jeunes, apprise ce marin sur France Inter, nous éloigne un peu plus de l'ancien monde. Nous plongeons dans le cybère monde qui me fait peur.
Je vous souhaite une bonne journée.
Jean-Jacques'60
Paris le 6 décembre 2017

Écrit par : Jeanjacques666 | 06/12/2017

Répondre à ce commentaire

On a tous des souvenirs en rapport avec Johnny...
Ma grand mère paternelle, me disait : "j'espère bien que tu n'écoutes pas ce fou qui se couche sur scène".
J'ai eu un petit copain qui était hyper fan.
Et voilà, deux immenses étoiles de plus !
Cette année aura été dévastatrice...

Écrit par : Fabie | 06/12/2017

Répondre à ce commentaire

Enceinte jusqu'aux yeux du Fils, je suis montée sur ma chaise à un concert de Johnny. Le Maître avait emmené nos enfants au concert gratuit à la Tour Eiffel... J'écoutais Salut les Copains avec ma mère qui adorait Le Pénitencier. Notre jeunesse part un peu plus avec eux... Je suis triste mais Le Maître a pris un sacré coup.

Écrit par : lakevio | 06/12/2017

Répondre à ce commentaire

Salut les copains, mais oui mais c'est bien sûr...

Oui "notre" monde s'effiloche....

Écrit par : Sophie | 06/12/2017

Répondre à ce commentaire

Peut être qu'il est mort la veille mais qu'ils ont attendu une journée (à cause de D'Ormesson) pour l'annoncer ?

Écrit par : ang/col | 06/12/2017

Répondre à ce commentaire

ah oui, peut-être !
Et des négociations pour décaler les obsèques ... ?

Écrit par : angiola | 07/12/2017

Deux belles gueules.

Bleck

Écrit par : Bleck | 06/12/2017

Répondre à ce commentaire

Oui, enfin, d'Ormesson est né en 1925... Je je connais pas sa date anniversaire, mais 92 ans, c'est une belle vie. J'ai son histoire "people" de la littérature française, j'avais beaucoup aimé. J'ai peu lu de lui (devrai-je combler cette lacune?) mais je me souviendrai toujours de l'émission Apostrophes où il était avec Yourcenar, peu avant son entrée à l'Académie française. J'en écoutais un bout l'autre jour - l'émission commençait sur un échange de propos sur la mort de l'écrivain Mishima.

J'avais adoré cette émission de haute volée où deux écrivains maniaient la langue française que c'en était un plaisir profondément sensuel... L'élégance française. d'Ormesson était un peu comme un homme de l'Ancien Régime... Culturellement parlant...

Écrit par : Pivoine | 06/12/2017

Répondre à ce commentaire

Par contre, je suis un peu jeune pour me souvenir "de vécu" de l'émission Salut les copains. J'étais enfant. Je suppose que mon frère a dû l'écouter. Par contre, j'ai chaque fois regardé les émissions qui lui étaient consacrées (il y en a eu une en quatre volets). Johnny (quoique belge o;) n'était pas ma tasse de thé, mais bien sûr, il y a des chansons que j'aime bien (comme le Pénitencier). Il a totalement absorbé la culture rock américaine pour en faire quelque chose de très personnel. J'ai un cousin qui était totalement fan.

Par contre, lui est quand même plus jeune... Mais il était quand même mal en point depuis longtemps.

Écrit par : Pivoine | 06/12/2017

Répondre à ce commentaire

Je rectifie après avoir été lire sa biographie, il était vraiment très peu belge, c'est son père qui l'était et on ne peut pas dire qu'il ait été très présent.

Écrit par : Pivoine | 06/12/2017

Comme toi SLC, le réassort de livres lors d’un passage à apostrophes. Le génie élégant et le beau gosse, sont partis presque en même temps. La mort de l’un, fera de l’ombre à l’autre, comme Piaf et Cocteau.

Écrit par : Zazie | 06/12/2017

Répondre à ce commentaire

Johnny me laisse indifférente, pas ma génération, pas ma culture, je n'ai pas de souvenirs associés à lui. Bon je reconnais sa longévité et un certain talent, mais autant j'ai pu danser sur Cloclo, avoir des disques de Jacques Dutronc et apprécier Schmol, autant rien pour Johnny.

Écrit par : Berthoise | 06/12/2017

Répondre à ce commentaire

C'est Michael Jackson qui m'a fait cet effet.

Écrit par : le-gout-des-autres | 06/12/2017

beh oui , ces deux là, en même temps , c'est beaucoup

Écrit par : epalobe | 06/12/2017

Répondre à ce commentaire

Suis d'accord avec le Goût, aucune émotion pour la mort de Jackson, aucun souvenir auditif, et très peu visuel....

Pour Johnny, outre le Pénitencier, comme tt le monde, j'aimais bien Gabrielle....

Écrit par : Sophie | 06/12/2017

Répondre à ce commentaire

C'est exactement ce que tu écris : notre jeunesse fout le camp. Ou peut-être même qu'elle est déjà loin, loin...

Écrit par : Anita | 06/12/2017

Répondre à ce commentaire

Johnny a dévoré la vie par tous les bouts... Il en a profité un maximum.
La mort ce n'est jamais gai, mais celle ci et celle de Jean d'Ormesson ne sont
pas des "morts injustes".
Au même moment des milliers d'innocents mouraient dans le monde parce que tout le monde se désintéresse de leur sort.
OK ça n'a rien à voir, mais je ne peux m'empêcher de penser aux anonymes victimes de guerre, persécution malnutrition, esclavage, migration et j'en passe...
Personne ne peut "refaire" le monde...

Écrit par : Françoise | 06/12/2017

Répondre à ce commentaire

M'enfin, si je peux choisir je préfère la vie bouffée par les deux bouts que la vie de persécution d'esclave mal nourri... si je peux choisir, hein !!

Bleck

Écrit par : Bleck | 06/12/2017

Alors, sous prétexte que des milliers (ions) de gens sont morts au même moment que nos 2 grands, qu'eux ont eu une belle vie, il ne faudrait pas s'apitoyer, s'attendrir, être bouleversés ? Toute mort est injuste de toute façon....Bon, la mort la plus injuste est celle d'un enfant, d'un bébé, qui, à peine né, sont déjà morts. Je me dis d'ailleurs que la viande de veau devrait être interdite...
Dommage que, dès la naissance, notre destin est scellé et qu'il nous faudra en passer par là. Ce dont j'ai le plus peur, c'est souffrir.
J'espère que nos 2 grands sont morts dans leur sommeil. Une belle mort !!! Pas sûr pour celui qui te découvre...Parfois, il m'arrive d'avoir une appréhension quand je vais réveiller mon mari, quand mon mari n'est pas levé avant moi. J'aime qu'il se lève avant moi. "Cet andouille" n'a jamais perdu l'habitude de dormir sous les couvertures. J'ai toujours peur qu'il meurt étouffé.

Écrit par : julie | 07/12/2017

Ah ! interdire la viande de veau, sous prétexte que c'est un enfant de la vache et du taureau ah ! Ensuite on interdira l'agneau, le cochon de lait, les poulets... que dis-je, les oeufs un drame bouffer un oeuf... quoiqu'un oeuf ne pas pas nous regarder dans le bleu des yeux, continuons à manger des oeufs mais le poulet pas glop, le poulet.

Bleck

Écrit par : Bleck | 07/12/2017

La roue tourne, pour chacun de nous. Et c'est aussi bien.

Écrit par : La Baladine | 06/12/2017

Répondre à ce commentaire

Euh, si elle pouvait tourner un tout petit peu moins vite, ce serai mieux.

Bleck

Écrit par : Bleck | 06/12/2017

A la même vitesse pour tous, mon ami! On va tous mourir un jour, alors en attendant, vivons!

Écrit par : La Baladine | 07/12/2017

Je ne vais pas écrire le même commentaire que Françoise mais j'éprouve exactement la même chose qu'elle, j'approuve chacun de ses mots.
Ceci dit, quand j'écoute "que je t'aime" (entre autres), j'ouvre les vannes en grand, cette chanson me rappelle tellement de doux souvenirs... je me fiançais, la porte d'une vie heureuse grande ouverte devant moi... oui notre jeunesse fout le camp, l'évènement est une piqûre de rappel... Et à midi, Johnny chantait l'hymne à l'amour... alors là, j'étais à terre...

Écrit par : Praline | 06/12/2017

Répondre à ce commentaire

A midi, Johnny chantait l'hymen à l'amour... A midi ?? l'était pas mort... On m'a raconté de conneries alors !

Bleck

Écrit par : Bleck | 06/12/2017

Oui Praline, moi aussi ce midi à l'écoute de l'hymne à l'amour, j'ai ouvert les vannes en grand ... ma jeunesse fiche le camp... on est de la même année !

Écrit par : Francelyne 17 | 06/12/2017

Ben oui Bleck, il est immortel le Johnny !

Écrit par : Praline | 07/12/2017

Merci Praline. Je crois que mes mots ont été mal interprétés;
je ne compare pas la vie de ces hommes avec celle des "misérables"
Simplement je ne peux m'empêcher d'y penser.
Quant à mettre sur un pied d'égalité Jean d'O et Johnny... faut pas pousser !
L'un était un estimable et grand créateur, l'autre un interprète.
Johnny n'a jamais écrit un mot de ses chansons, composé une seule note...
Il avait de bons directeurs artistiques !
Il avait une belle gueule, une voix forte et juste...
Sans certaines substances dont il a usé (et abusé) il ne serait pas devenu "l'idole des jeunes"...
En espérant que les jeunes ne marchent pas dans ce chemin dangereux.
J'imagine ce qui arriverait à une personne se faisant pincer avec quelques grammes d'herbe, de cocaïne ou héroïne en poche dans la foule assistant à la cérémonie en l'honneur de Johnny...
Il serait pénalisé alors que leur idole n'a jamais été interpellé pour ce motif.
Nous vivons une époque formidable... LOL
J'ai pleuré Lennon, Bowie, Léonard Cohen, Brel, Ferré, Trénet... et tant d'autres...

Écrit par : Françoise | 07/12/2017

Je n'ai absolument pas mal interprété tes mots, Françoise, j'aime écrire des commentaires ironiques, c'est tout.
Et bien évidemment je voulais écrie "l'hymne" et pas "l'hymen".

Bleck

Écrit par : Bleck | 07/12/2017

On a bien compris, Bleck, tu fais ton Cristophe ;-)

Écrit par : Praline | 07/12/2017

L'un était un Immortel, l'autre pas. mais tous les deux sont partis et laisseront un grand vide dans leurs "disciplines " respectives. Culture populaire contre Culture tout court mais ce sont les talents et l'élégance qu'il faut là admirer!

Écrit par : alezandro | 06/12/2017

Répondre à ce commentaire

C'est le moment de réécouter la lettre à Johnny de Sylvie Joly...
https://www.youtube.com/watch?v=EhY8QKm0CBw

Écrit par : Olivier | 07/12/2017

Répondre à ce commentaire

Excellent.

Bleck

Écrit par : Bleck | 07/12/2017

Je vois que mon mail d'hier n'est pas arrivé à destination, alors je le refais.
Je voulais dire que j'ai vraiment apprécié le message d'Heure Bleue. Les commentaires venant de personnes de "tous âges" m'ont aussi intéressée ; j'y ajoûte le mien, à propos de Johnny... Je comprends que sa mort en attriste beaucoup, mais il ne fut vraiment jamais mon idole ! Moi vers 16 - 17 ans c'est sur Bill Halley ou avec Elvis que je me déhanchais ou éprouvais des émotions adolescentes ; puis très vite j'étais branchée jazz : interprètes et vocalistes, américains bien sûr pour la plupart. Je réalise que dans la catégorie des grands chanteurs que j'ai aimés et dont j'ai "pleuré" la mort, c'est plutôt Trénet, Brassens, Nougaro et Ferrat qui comptent... Et que je regrette d'être sans nouvelles de Juliette Gréco !
Bien sûr qu'il y en a d'autres, plus jeunes, chers à mon coeur mais, avec Heure Bleue, impossible de ne pas me dire de plus en plus souvent "Ma jeuinesse fout l'camp"... Ce qui ne m'empêche pas d'aimer chanter !

Écrit par : mimazhan | 07/12/2017

Répondre à ce commentaire

Je suis mauvaise langue HB. J'ai lu des choses méchantes sur les réseaux sociaux au sujet des hommages rendus à l'idole des jeunes. Moi même, je n'étais pas fan mais, hier, j'ai été émue malgré moi. Lisant ces trucs, je me suis dit : je suis sure qu'Heure Bleue va râler. Je suis épatée de lire ton billet car c'est un bel hommage...

Écrit par : Armelle | 07/12/2017

Répondre à ce commentaire

Très joli hommage.... Pas vraiment fan du rockeur, surtout pas de ces débuts (j'étais pas née) mais beaucoup d'admiration pour sa longue carrière, j'étais le voir 2x en concert les 15 dernières années juste pour me rendre compte du personnage.... Et ses concerts étaient exceptionnels, un très grand showman.....J'ai beaucoup admiré cet homme pour sa longévité et sa carrière qui est quand même exceptionnelle, nous connaissons tous une chanson de lui....
Nos jeunes d'aujourd'hui a qui ils offriront un hommage tel que ceux fait à Johnny Hallyday quand ils auront notre âge, a Maître Gimms??

Écrit par : Rubynessa | 10/12/2017

Répondre à ce commentaire

j'aime beaucoup ton texte !! il dit bien ce que je ressens

Écrit par : sylvie | 11/12/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire