Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/10/2017

Trois petits tours et s'en va.

Lorsque nous sommes arrivés ici, nous avions le Net.
Une visite de technicien plus tard nous avions la fibre.
Hélas, le lendemain, nous n'avions plus rien...

Et lorsque j'écris "rien", c'est "rien".
Plus de Net, plus de
 télé, plus de téléphone.
Pas même de radio car France Inter était en grève.
Finalement, j'ai aimé.

Nous sommes allés faire l'état des lieux.
Nous avons bossé comme des fous pour effacer les traces de quatre années d'occupation.
Le résultat de nos efforts a payé, que du "vert" sur toutes les cases.

Cela ne veut pas dire que nous reverrons notre caution car notre bailleur est un spécialiste des faux frais.
Faux frais qui, sur le papier, deviennent des vrais frais.

Pour l'instant, la lumière de Montmartre est toujours aussi séduisante mais, car il y a toujours un mais, les relations avec l'Ours ne sont pas au beau fixe.
J'avoue que je deviens moins conciliante avec l'âge et hier, je lui ai raccroché au nez.
Ses écarts de langage me fatiguent et je suis déjà assez fatiguée...

L'enfant chéri a fait semblant d'oublier notre âge et ne nous a pas proposé son aide. Pas même pour porter un crayon alors qu'il aide volontiers ses amis.

Sinon, pas besoin d'allumer le chauffage, les cartons nous tiennent chaud.
Hier, nous nous sommes mis sur pause.
Nous sommes moulus de partout...

déménagement, aménagement, internet

Commentaires

Nous voyons nos enfants grandir avec stupeur mais eux découvrent trop tardivement que nous accusons les années. Ils restent volontiers les victimes. On les blesse... Il ne faut pas hésiter à leur dire lorsqu'ils nous blessent aussi.
Reposez-vous. Tenez vous chaud, le temps a fraîchi.
Bises

Écrit par : lakevio | 21/10/2017

Répondre à ce commentaire

Ah récupérer les cautions... Après "x" recommandés, j'ai renoncé à celle versée pour une location de mon fils à Montpellier (les proprios étaient à Limoges), et moi dans la Drôme !
J'espère que vous en récupérerez un peu quand même.
J'espère que la brouille ne va pas durer trop longtemps, car c'est usant ce genre de situation.
Bon we malgré tout.

Écrit par : Fabie | 21/10/2017

Répondre à ce commentaire

Pas gentil l'Ours ! ou immature ? tu as bien fait de couper court avec lui au téléphone, qu'il comprenne un peu que tu ne peux accepter certaines choses, certains mots... et surtout qu'il se rende compte de ta fatigue suite à ton déménagement. Courage Lovely HB ! bon repos ce week-end. Bises.

Écrit par : Praline | 21/10/2017

Répondre à ce commentaire

Ben alors Ours ..... , près de vous cet étal bio ? mmh

Écrit par : epalobe | 21/10/2017

Répondre à ce commentaire

Ah les enfants ont du mal à grandir parfois...
Vous êtes partis trop loin de l'Ours pour qu'il ne vous en veuille pas.
Il y a des cordons qui nous tiennent, vous venez d'en couper un bout...
Mais tout s'arrangera... ce cordon là est solide, utile même.
Il nous re-lie et c'est bien comme ça.

Écrit par : Françoise | 21/10/2017

Répondre à ce commentaire

Ce n'est pas la première fois je crois que tu lui raccroches au nez.

Écrit par : mab | 21/10/2017

Répondre à ce commentaire

Décidément, le torchon brûle...

Écrit par : La Baladine | 21/10/2017

Répondre à ce commentaire

Tiens, il m'arrive de faire de même avec mon fils ainé. Bon, lui, a quelques raisons de me faire des reproches. Mais, bizarrement, ça passe mieux avec moi qu'avec son père. Avec moi, ça ne dure pas, tandis qu'avec son père !!!!! C'est dans votre quartier ce joli stand de fruits et légumes ? Ptêtre le même endroit où va mon fils cadet. A propos de fils, il vient de lui en arriver une belle. Il s'est fait vider ses comptes par quelqu'un en Australie pendant que lui était en Suisse chez sa copine.. Il ne sait pas si la banque va le rembourser. il s'est retrouvé à sec. D'ailleurs, je me suis trompée de nom de rue, effectivement. Il aime tellement le coin qu'il va bientôt avoir fait toutes les rues autour de Montmartre. Pas demain la veille qu'il pourra acheter dans le coin avec ce qui vient de lui arriver.

Écrit par : julie | 21/10/2017

Répondre à ce commentaire

Quand j'ai lu ton titre, j'ai eu peur, j'ai cru que tu arrêtais ton blog...
Compliquées, les relations humaines...surtout entre un fils et sa mère !
Mais tu as eu raison de raccrocher, il commence à abuser un peu, le noun'ours !
¸¸.•*¨*• ☆

Écrit par : celestine | 21/10/2017

Répondre à ce commentaire

Montrer son courroux est parfois nécessaire ! nos grands enfants sont capricieux certains jours et ont tendance à ne pas voir le poids des ans !je souhaite que la lumière reste toujours belle dans ton nouveau quartier et que ton ours revienne vite vers toi !

Écrit par : Colette | 21/10/2017

Répondre à ce commentaire

Il n'est jamais trop tard pour bien faire. L'Ours va peut-être vous proposer un coup de main pour continuer votre installation ? Il a un peu passer l'âge de bouder non ?
Bon courage.

Écrit par : Anita | 21/10/2017

Répondre à ce commentaire

Bien que ce soit super agaçant , les enfants font un déni de notre vieillesse ... je le constate avec les nôtres, surtout depuis la survenue du handicap de leur père ! Ils me voient tout assumer sans sourciller, à leurs yeux je reste "super woman " comme quand ils étaient petits !
Ton marche bio est bien alléchant , bon courage pour les derniers cartons et bon dimanche !

Écrit par : Francelyne 17 | 22/10/2017

Répondre à ce commentaire

Notre génération est malléable et corvéable pour cette génération.
Pas le droit de vivre pour nous.
Pour ma part, j'ose dire et faire, que ça plaise ou pas.

Écrit par : edith | 22/10/2017

Répondre à ce commentaire

C'est pénible ces problèmes avec Internet mais il est vrai que j'apprécie aussi les périodes où je suis déconnectée ! Les relations parents-enfants ne sont pas toujours simples mais je pense que cela s'arrange toujours... Il aurait quand même pu vous aider, cela dit ! Bon dimanche (de repos, j'espère !).

Écrit par : Koalisa | 22/10/2017

Répondre à ce commentaire

Une petite pause de temps en temps... Sinon vous allez être épuisés...
Normalement on ne peut déduire aucun frais d'une garantie locative.
Il y a le compte de sortie d'un côté...
Et la restitution de la garantie de l'autre.
Mais si tout est vert...

Mon père a quitté son appartement en décembre 2014... L'appart a été libéré deux mois plus tôt. Mon père est mort en 2016... Et la garantie locative de son appart dort toujours sur un compte. Si 'on' ne parvient pas à la récupérer (bien que moi j'y aie renoncé), ça partira à l'État...

Alors le Goût devra de nouveau faire le lien;-))) ?

Écrit par : Pivoine | 22/10/2017

Répondre à ce commentaire

J'en ai un du même genre : n'aide que ses amis , et se met en 4, pas sa famille. Pas de nouvelles de lui depuis notre affrontement début septembre , juste aperçu au moment de la naissance, mais vite fait. Il ne nous téléphone pas, ne vient pas nous voir . Finalement je préfère quand il est en Italie, je peux me bercer d'illusions.... Mais comme toi je ne m'écrase plus.

Écrit par : col/ang | 22/10/2017

Répondre à ce commentaire

ah! Ce fils!!!! Mais quand-même , c'est pas gentil! Vous devez être bien fatigués, ce n'est pas rien un déménagement! Prenez le temps de souffler un peu, je suppose que vous avez fait la première installation (l'utile) le reste peut attendre un peu, il va faire beau cette semaine encore profitez-en !
(Chez nous ça va.)

Écrit par : emiliacelina | 22/10/2017

Répondre à ce commentaire

Depuis peu, ma fille et son mari (les Gwad'loupéens) prennent des décisions et ont des initiatives que je suis encore capable d'assumer... C'est reposant... mais c'est aussi me faire comprendre que ça ne va durer... et ça m'agace !

Écrit par : Gwen | 23/10/2017

Répondre à ce commentaire

vous êtes à Montmartre? arghhhhhhh! extra!! pas loin de la Halle St Pierre?

Écrit par : sylvie | 23/10/2017

Répondre à ce commentaire

Les grands enfants redeviennent des petits parfois , c.est dingue ! Un démménagement , ce n.est pas rien !

Écrit par : Brigitte | 23/10/2017

Répondre à ce commentaire

tu veux bien me donner l'adresse de ton marché bio?

Écrit par : sylvie | 24/10/2017

Répondre à ce commentaire

C'est le marché bio des Batignolles, il est hors de prix.

Écrit par : heure-bleue | 24/10/2017

Je dois dire que j'en ai un peu assez de devoir être toujours souriante, quand ils sourient, de passer outre quand ils ne donnent ni ne prennent des nouvelles.

A vrai dire, je n'en peux plus. J'ai décidé d'être très égoïste et tant pis. Pas contents ? pas raisonnables !!

Écrit par : Sophie | 25/10/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire