Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/08/2017

Non Jef, t'es pas tout seul.

Belgique, moules, frites, Brel

Depuis le mois de juin, depuis que j'étais allée faire un tour à Trouville, j'avais envie de moules et puis de frites.

J'aurais pu aller passer la journée à Bruxelles.
Le train est parfois très attractif mais je n'y ai pas pensé.
C'est dommage...

Juillet et Août à Paris, ce n'est pas vraiment le moment pour manger des moules.
J'en avais envie, de ces moules.
Il me fallait un endroit touristique, un endroit avec du monde.
Je n'avais pas envie d'une intoxication.
On devient presque prudent avec l'âge...

Non Jef, t'es pas tout seul, arrête de te répandre, arrête de répéter...

Eh oui ! Les moules, ça te fait penser immédiatement à Brel.

J'ai mangé mes moules, jusqu'à la dernière, c'était bien.
Le Goût avait sa friture de petits poissons et sa bière.
Il a aussi trouvé deux livres de poche à la Librairie Gallimard.

C'était une bonne journée.
Depuis, la demi-vieille et la fausse blonde me trottent dans la tête.
Il pleut, je vais bientôt abandonner Jef.


Commentaires

Merci beaucoup pour tous vos articles. J'adore.
Bonne journée
Christiane

Écrit par : Christiane | 18/08/2017

Répondre à ce commentaire

Vous avez eu raison de vous faire plaisir. J'aime bien ces instants "moules-frites" improvisés, moi aussi.
Je pars en Bretagne et outre, la pluie je redoute le sarrasin... Avant hier soir, j'ai frôlé les urgences car la baguette toute simple avait du rencontrer de cette fichue farine. A peine 2 minutes après avoir croqué dans le croûton, c'était parti. Je suis encore toute gonflée ce matin !Je m'en veux d'avoir choisi la Bretagne comme destination... Si je m'écoutais, j'annulerai ! Je peux encore le faire jusqu'à dimanche soir...
J'ai envie de Périgord !
Bonne journée

Écrit par : Armelle | 18/08/2017

Répondre à ce commentaire

En Bretagne aussi c'est un grand classique de l'été... On en a mangé pas plus tard que la semaine dernière ! Bises.

Écrit par : Koalisa | 18/08/2017

Répondre à ce commentaire

J'aurais accompagné le Goût, car j'adore la friture d'éperlan...
mais j'aurais goûté quelques unes de tes moules aussi...
La vie est faite de petits plaisirs et tu as eu bien raison de céder à ton envie...
¸¸.•*¨*• ☆

Écrit par : celestine | 18/08/2017

Répondre à ce commentaire

Ben, comme il pleut, tu iras à Nantes, avec Barbara...
Tu m'as fait envie avec les moules et la friture !

Écrit par : lakevio | 18/08/2017

Répondre à ce commentaire

Moules-frites, j'adore. Etait-ce des bouchots ? Il m'arrive d'en faire quand les enfants viennent....bon, ma foi, c'est devenu de plus en plus rare.
Sinon, notre fils, avant de partir en Bretagne, où le temps joue au yoyo, c'est vrai, nous a offert un semi-gastronomique. Gaby a eu droit au même repas que nous, pour 13 euros au lieu de 21 euros..que des produits frais, du marché du jour. D'ailleurs, y'avait qu'un seul menu. Bon, y'a aussi des repas à 60 euros qu'on peut commander à l'avance. D'ailleurs, y'avait pas mal de mecs cravatés..les produits Vichy et autres grosses entreprises n'étant pas loin.
Incroyable, ce petit restaurant situé à Billy, un tout petit village, à côté d'un château en ruine, que je vous ai déjà montré, au bord de l'eau, a toujours aussi bonne réputation, voir plus que les précédents. Je les trouve plus sympaths, moins guindés que les anciens, partis voir si l'herbe serait encore bien plus meilleure dans un château de la banlieue de Vichy.. Celui-ci (ou ceux-ci )est originaire de Bretagne. Il a repris le resto, il y a 2 ans environ, et Michelin l'a déjà macaronisé. Quand nous y sommes allés, ils allaient fermer le soir même et allaient retourner pendant leurs vacances en Bretagne. Ils aiment cependant notre Auvergne...ce qui fait que je me demande si je ne vais par aller dire du bien d'eux chez triptruc. Une particularité, ce resto n'a que du personnel masculin.. Pourtant, je n'ai pas eu l'impression qu'ils avaient un défaut de fabrication ou une cellule de moins que les hommes dits normaux.

Écrit par : julie | 18/08/2017

Répondre à ce commentaire

Je viens d'écouter la chanson, que j'avais oubliée...Ma foi, on est tous un peu comme Jef...Un jour, on a été beau, un jour on a été riche, un jour, on a été amoureux..Maintenant, ne restent que les moules frites, les restos offerts par nos enfants, certains se sont séparés, d'autres sont restés, même si l'herbe parfois est bien tentante ailleurs...Heureusement, tant qu'on a un toit sur la tête, on ne finira pas sous un pont. J'ai dit un toit ? Misère, misère, encore faut-il ne pas le perdre..

Écrit par : julie | 18/08/2017

Répondre à ce commentaire

Z'auriez du attendre la braderie de Lille......

Écrit par : edith | 18/08/2017

Répondre à ce commentaire

Si j'ai bien suivi, tu avais Jef en tête et tu es allée chez Léon...

Écrit par : La Baladine | 18/08/2017

Répondre à ce commentaire

Tu sais que dans le coin, tu peux manger des moules frites dans de nombreux endroits.

Écrit par : heure-bleue | 18/08/2017

C'était juste un raccourci pour Bruxelles ;-)

Écrit par : La Baladine | 21/08/2017

J'attends avec impatience que la cafét (mais oui, je fréquente uniquement l'hiver ce lieu de perdition), parce que tous les vendredis soirs c'est "moules frites à volonté" jusqu'à épuisement du stock , pour un petit prix. Et comme j'adore ça ! à vrai dire, c'est comme le couscous, je ne sais pas m'arrêter (semoule et légumes) moi qui ai un appétit d'oiseau.

Écrit par : Sophie | 18/08/2017

Répondre à ce commentaire

Nous en avons mangé en Bretagne, il y a peu de temps. Les miennes sans vin blanc lorsqu'ils acceptent, autrement jeprends autre chose

Écrit par : ang/colomb | 18/08/2017

Répondre à ce commentaire

Moules/frites et le grand Jacques Brel, tu me fais très plaisir, merci ;-)

Écrit par : Praline | 18/08/2017

Répondre à ce commentaire

j'en ai fait dernièrement mais à la persillade. Elle n'étaient pas trop pleines. Ce n'est pas le meilleur moment. Les fistos en sont friands. Pascal s'est "goinfré" il a dit: tant pis pour mes frères ils n'avaient qu'à habiter à côté de chez vous !
Vous avez bien raison de vous faire plaisir!

Écrit par : emiliacelina | 18/08/2017

Répondre à ce commentaire

Je ne sais plus qui a dit qu'il n'y avait pas de mal à se faire du bien !!

Écrit par : Colette | 18/08/2017

Répondre à ce commentaire

Je n'aime pas les moules, ni les autres fruits de mer d'ailleurs, sauf les crevettes...
Par contre les frites je ne dis pas non.... :-)

Écrit par : Rubynessa | 19/08/2017

Répondre à ce commentaire

Maky aussi voudrait bien manger , mais je ne sais pas les préparer.

Écrit par : mab | 19/08/2017

Répondre à ce commentaire

D'abord, pour répondre à Mab, ce n'est pas très difficile à préparer, c'est juste un peu longuet. Il faut bien les nettoyer, les ébarber, enlever les fils et le sable, et celles qui flottent... Vraiment trop. Les laver deux ou trois fois mais ne pas les laisser tremper dans l'eau trop longtemps, elles perdent leur goût.

Après on fait revenir du céleri, persil plat, poireaux éventuellement, oignons, dans du beurre, un peu de vin blanc ou non, et hop, les moules dedans (je ne sais plus s'il faut mettre un peu d'eau ou pas), puis on peut ajouter de la crème ou non, du curry ou non, etc. etc.

Si vous venez un jour à Bruxelles, je connais des endroits où leur prix défie toute concurrence... Mais il ne faut pas aller chez Léon, ce n'est pas la meilleure adresse ...

Après ça on est repu o;) et dire que je n'en ai pas encore mangé cette année...

Avec les moules qui restent, on peut faire de la mouclade charentaise et ça, c'est encore meilleur, mais c'est encore plus de boulot !

Écrit par : Pivoine | 19/08/2017

Répondre à ce commentaire

C'est vrai que c'est dommage lol, la prochaine fois que vous y pensez, dites-le moi o;)))

Écrit par : Pivoine | 19/08/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire