Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/03/2017

Hier lundi,

20170327_170551.jpg

Hier, nous sommes allés à Paris chez le médecin, renouveler nos ordonnances.
On a changé de chemin pour aller dans le Marais.
Je ne sais pas si mon médecin consulte dans le haut où le bas Marais car je ne suis pas agent immobilier.
J'en avais assez de la Rue des Francs Bourgeois alors on est descendu à République.

La place est belle sous le soleil.
La statue de Marianne a été nettoyée.
Les joueurs de "skate", ceux qui pouvaient vous ficher par terre en une belle chute, ont été dissuadés par des obstacles divers et variés sur leur chemin.

Nous avions encore du temps, nous nous sommes installés en terrasse pour regarder passer les gens.
C'est un passe temps sociologique.
Paris ne change guère qu'en surface.
Les loyers explosent, le prix du mètre carré ne vous permet même plus d'acheter une chambre de bonne.
Malgré tout, sous la "bobotisation", le quartier reste le même.

Hier, j'ai donc vu passer une foule de gens avec des caddies, des mamas africaines, des vieux Arabes, des filles dont ma mère aurait dit "Elles ont mauvais genre" et la nouvelle population, plutôt minoritaire.

C'est chouette d'avoir le temps d'explorer une ville.
C'est beau une ville le jour...

Commentaires

J'ai toujours un peu envié les filles qui ont mauvais genre, sais pas pourquoi, leur liberté peut-être.

Écrit par : mab | 28/03/2017

Répondre à ce commentaire

C'est beau une ville la nuit... aussi.
C'est sûr que l'habillement des filles d'aujourd'hui ferait hurler voire évanouir nos grands mères !
Moi aussi j'adore regarder les passants, un régal... et je sais que je suis épiée quand je passe devant une terrasse de café ;-)

Écrit par : Praline | 28/03/2017

Répondre à ce commentaire

Je déteste la place de la République. Pire encore depuis qu'ils l'ont refaite. J'ai toujours appelé la statue, la Matronne. Que cette Marianne est moche même débarbouillée et redébarbouillée. Elle coûte cher à la ville de Paris à force d'être souillée.
Je deviens casanière. De ma terrasse, je regarde le bon côté de Paris.

Écrit par : Armelle | 28/03/2017

Répondre à ce commentaire

MATONE... avec un seul N c'est mieux

Écrit par : Armelle | 28/03/2017

Votre billet me donne envie de revoir Paris... Cela fait si longtemps!
Mes premiers pas dans Paname datent d'octobre 1968. J'étais gamin. Ma rupture avec Paris a eu lieu il y a une dizaine d'années, lorsque j'ai eu un coup de foudre pour la ville des Habsbourg...
Paris reste la ville que j'ai le plus fréquentére depuis bientôt 50 ans. J'y reviendrai.
Je vous souhaite une bonne semaine et je file relire votre version du tableau du lundi.
Berne, ce 28 mars 2017
Jean-Jacques'60

Écrit par : Jeanjacques666 | 28/03/2017

Tu as peut être vu passer mon fils, belle fille et petite fille.... Ils sont à Paris pour la semaine, ils adoré la capitale et l'arpentent avec jubilation , et par chance ils ont un temps splendide . Ce matin Zoe a voulu aller au musée Grevin... Hier en haut de la Tour Eiffel ... Des musées , expos et spectacles sont au programme. J'ai un compte rendu avec photos tous les jours ... J'ai l'impression d 'y être !

Écrit par : Francelyne | 28/03/2017

Répondre à ce commentaire

Ils adorent *

Écrit par : Francelyne | 28/03/2017

Répondre à ce commentaire

ce n'est pas mon quartier de prédilection... suis-je snob ? Peut être , ha ha !

Écrit par : colombine | 28/03/2017

Répondre à ce commentaire

Je suis de ceux qui ne trouvent pas beaucoup d'allure à la place de la République.
Je suis de ceux qui prennent grand plaisir à regarder les passants depuis une terrasse.
Je suis de ceux qui trouvent le jour plus beau que n'importe qu'elle nuit fût elle magnifique.
Je ne suis pas de ceux ont toujours un peu envié les filles qui ont mauvais genre.

Bleck

Écrit par : Bleck | 28/03/2017

Répondre à ce commentaire

P.-S. J'ai encore fait un clic hasardeux et mon commentaire est devenu une réponse à un commentaire. Je suis capable de détruire un disque dur en 3 coup de clics..!;-))

Écrit par : Jeanjacques666 | 28/03/2017

Répondre à ce commentaire

Le jour la ville est palpable, odorante, bruyante, bruissante! Ça fait partie de sa beauté, d'autant plus sous pareil ciel!

Écrit par : la baladine | 28/03/2017

Répondre à ce commentaire

Ecouter respirer et regarder vivre votre Paris par un superbe jour de printemps ..... le pied quoi !!

Écrit par : Colette | 28/03/2017

Répondre à ce commentaire

de toutes façons vous regardez Paris , où que vous soyez avec les yeux de l'amour!
Je retourne chez Le Goût que j'ai juste survolé hier soir et qui m'a fait rire !

Écrit par : emiliacelina | 29/03/2017

Répondre à ce commentaire

J'aime Paris à toute heure même si je la vois changer. En général, c'est plutôt en bien et moi j'aime bien cette grande esplanadede la République avec moins de voitures... ET je regarde toujours les gens même ceux que je croise

Écrit par : lakevio | 29/03/2017

Répondre à ce commentaire

C'est beau Paris... sous le soleil! (et bien rare aussi, non?)

Écrit par : muse | 29/03/2017

Répondre à ce commentaire

bé moi j'angoisse rien que de savoir que je suis obligée de partir vendredi...grrr! Je pense que tou Paris est devenu Bobo...pff il est où mon Parsi des années 70?????

Écrit par : Tarrah | 29/03/2017

Répondre à ce commentaire

Il y a eu une époque bénie où j'ai rencontré des blogueurs parisiens... Certains étaient venus en Belgique, pour des ateliers d'écriture, puis en mai 2007, nous nous sommes retrouvés à plusieurs, mais nous avons surtout été dans la périphérie, très peu dans Paris même... (C'était même une rencontre où chacun venait de son coin, la Bretagne, la Savoie, même un Suisse, je crois).

Mais pour la périphérie, je perds mon latin (sauf que l'après-midi, nous étions chez une blogueuse qui habitait à Gif sur Yvette, voilà, ça, cela me revient...)

J'aurais quand même bien aimé visiter aussi la crypte des rois de France de la basilique Saint-Denis... Sinon, je me suis pas mal baladée dans le Marais à une époque, grâce à des amies qui habitaient boulevard Richard Lenoir (mmmh, ça sent son Simenon ça !)

Écrit par : Pivoine | 31/03/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire