Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/02/2017

Hier, c'était travaux, on rebouche.

Hier, on était coincé à la maison.
Il y avait rebouchage et peinture.

Le Portugais de la semaine dernière étalait son ciment avec amour sur mon balcon.
On sentait bien que cet homme aime le travail bien fait.
Hier, nous avons eu un jeune Egyptien qui n'a que trente et un ans.
Il vit depuis dix ans en France et n'a une carte de séjour que depuis quelques années...
Il était caméraman dans son pays.
Il travaille, oui il travaille, dans le bâtiment en France.

Il a accepté un café et a commencé à travailler.
Lui aussi aime le travail bien fait.
Il nous a confié que ça n'avait pas été facile.
Apprendre la langue, trouver du travail, avoir une carte de séjour, trouver un appartement...

Il n'est retourné qu'une seule fois en Egypte.
Il considère que sa vie est en France.
Il s'y est marié avec une Egyptienne née en France.
Il a deux enfants.
Il est heureux.

Je me demande pourquoi on ne parle jamais de ceux qui s'intègrent, qui aiment leur pays d'adoption.

On ne nous parle que de fraude, de gens qui veulent vivre du RSA et des allocations familiales.

C'est marrant, devant les hôtels de luxe, les portiers sont souvent Noirs.
Dans les cuisines aussi...

J'ai compris, faut bien excuser le manque de rendement des organismes censés aider.
C'est tellement plus facile de rejeter la faute sur "les étrangers".

Ce n'est pas nouveau.
R
appelez vous Fernand Raynaud et son boulanger polonais...

Egyptien, travaux, émigré

Commentaires

J'aime discuter avec les ouvriers qui passent à la maison et les regarder travailler.

Écrit par : mab | 25/02/2017

Répondre à ce commentaire

Le travail bien fait... J'espère juste que c'est sec car ils pourront revenir sinon...
Oui, on ne nous montre que la face obscure des choses dans les médias et c'est dommage !

Écrit par : Armelle | 25/02/2017

Répondre à ce commentaire

Il faut faire de l'actualité alors tout est bon pour dénoncer le mal , et le bien et bien on en parle pas .

Écrit par : Brigitte | 25/02/2017

Répondre à ce commentaire

Il n'y a pas que les étrangers qui sont jugés et montrés du doigt.
Ceux qui sont licenciés et ne retrouvent pas de travail malgré d'éreintantes recherches et qui terminent au RSA sont souvent pris pour des fainéants.

Écrit par : edith | 25/02/2017

Répondre à ce commentaire

Je viens de terminer une tournée de recensement de 4 semaines dans la commune voisine. J'ai le plus souvent été bien reçue. Il m'est arrivée d'être mieux que bien reçue, accueillie, vraiment. Sans la moindre méfiance, avec une bienveillance immédiate, réelle, palpable: un sénégalais en attente de carte de séjour (qui travaille, réside et paie ses impôts ici depuis 15 ans), un couple de libanais naturalisés, arrivés en France en 1975 (on se demande pourquoi), une mamma juive tout juste quadra (il y avait une mezouzah à droite de la porte), parmi les plus marquants.
Il y a des pays, des continents où l'on accueille les gens à bras ouverts. En France, il faut bien reconnaître qu'on a tendance à les croiser. Tout comme à regarder le verre à moitié vide.
Heureusement y a des gens comme toi!

Écrit par : la baladine | 25/02/2017

Répondre à ce commentaire

On ne parle pas des gens "normaux" pas plus que des trains qui arrivent à l'heure :)-)
Pour les noirs il y a un truc que j'ai du mal à comprendre... ces connards de racistes oublient que de nombreux noirs sont aussi français qu'eux... Guadeloupe, Réunion etc.... en résumé les DOM TOM...
Hier ma fille m'a fait remarquer qu'il a été interdit d'appeler les gâteaux "Tête de nègre" mais on autorise "Les Chinois"...???
A quand la suppression de "petit juif" cet endroit du coude qui fait si mal quand on se cogne ??
Le monde tourne à l'envers...

Écrit par : Françoise | 25/02/2017

Répondre à ce commentaire

j'adore Fernand Raynaud...super sketchs! Je trouve dégueulasse que les diplômes ne soient pas valables dans tout les pays! Une fois qu'ils connaissent la langue ils devraient pouvoir exercer...ma nièce apprend la langue Française aux réfugiés sa ville en a accueilli une cinquantaine...il y a des avocats, des médecins, même des spécialistes...ce monde tourne dans le mauvais sens! si tu savais comme j'en ai ma claque! Je pourrais me soulager sur le blog mais j'en ai même plus envie, tellement je ne sais pas par quel bout commencer...entre les affaires, ceux qui pensent pouvoir diriger la France alors qu'ils ne sont que des égocentriques...les manif, les Thés, et tout le reste..pfffffffffff... bisous.

Écrit par : Tarrah | 25/02/2017

Répondre à ce commentaire

c'est comme partout, il y a des bons et des moins bons!
Ceu qui sont heureux n'intéressent personne , on ne va pas raconter aux infos la vie de ton egyptien, pourtant il y en a plein comme lui, mais c'est mieux de parler des autres, ça, ça apporte de l'eau au moulin des grincheux qui parlent sans savoir!

Écrit par : emiliacelina | 25/02/2017

Répondre à ce commentaire

C'est tellement dommage de ne pas parler de ceux là, ils auraient tant à nous apprendre ..... mais ils ne feraient pas le scoop ..... et comme les journalistes n'attendent plus que ça ....

Écrit par : Colette | 25/02/2017

Répondre à ce commentaire

Les nazis aussi avaient trouvé les responsables de la situation, coupables de tous les maux ! On a le sentiment qu'il faut absolument un (des) bouc émissaire !

Écrit par : Gwen | 27/02/2017

Répondre à ce commentaire

J'ai remonté le temps, et j'ai vu que tes angoisses précédentes étaient sans fondement puisque tes hommes sont revenus !

Écrit par : Gwen | 27/02/2017

Répondre à ce commentaire

Eh oui, c'est tellement facile de pointer "les autres" du doigt... Mon mari est étranger et n'a qu'un droit, celui de payer des impôts ! Bonne semaine. ;)

Écrit par : Koalisa | 27/02/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire