Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/09/2020

Rentrée des classes

Les filles ont fait leur rentrée, la grande, masquée et contente de ses profs.
La petite est contente de sa maîtresse et de l'école.
Et ça c'est plutôt exceptionnel.

À tout juste sept ans lorsque vous restez six mois sans aller à l'école, vous espérez ne plus jamais y mettre les pieds ! Jamais !

Le collège de ma rue a fait sa rentrée, une rentrée silencieuse puisque masquée.
Ce matin, j'ai jeté un coup d’œil à la fenêtre.
Ils sont là.
Même pas en groupe.
Ils ont le masque sur le nez, contrairement à de nombreux adultes.
Ils ont le nez masqué dans des livres.
J'avoue qu'à voir la rentrée des petits de sixième, mon cœur de grand'mère a saigné.

Nous sommes allés chez le médecin pour le Goût.
À la vitesse de "deux à l'heure", même pas sûre que ce soit "deux kilomètres à l'heure".
Sa crise de goutte joue les prolongations, nous sommes revenus encore moins vite, si si c'est possible, le tout ponctué de "aie aie aie".

A peine arrivée, j'ai jeté le masque à la poubelle.
Le seul endroit où je peux vivre sans masque, c'est chez moi.
Les longues promenades, j'évite.

J'ai l'impression de rejouer le confinement sauf que la voiture est de nouveau envahissante.
L
e monde devait changer.
Il change.
Il devient simplement encore plus individualiste.

collège, rentrée, masque

Commentaires

oui c'est triste aussi pour les enfants, pour les jeunes, pour la plupart des gens, il me semble...

Écrit par : Adrienne | 03/09/2020

Répondre à ce commentaire

Bonjour Heure-Bleue,
tant mieux si les petites ont fait une bonne rentrée. (mais personnellement, si cette calamité était arrivée lorsque j'étais gamine, j'aurais été désolée de ne pas aller à l'école pendant des mois ....... je suis peut être une exception mais j'ai toujours adoré ça !)

Dur dur pour la crise de goutte. j'espère que le médecin a su trouver quelque chose pour calmer la douleur.

Belle journée à toi. garde le moral! même si c'est plus facile à conseiller qu'à mettre en pratique... tiens bon, allez, il y aura des jours meilleurs !

Écrit par : Ambre | 03/09/2020

Répondre à ce commentaire

Oui c'est bien triste de voir les petits 6ème masqués, et de ne pouvoir profiter de leur temps libre comme bon leur semble.
Dans l'école où travaille ma fille, c'est confinement pour une partie des agents. Elle sera testée aujourd'hui...
https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/ain/bourg-bresse/covid-19-periscolaire-suspendu-amberieu-bugey-ain-1868694.html

Bon courage au Goût, j'espère que le médecin a donné le traitement efficace et rapide.

Écrit par : Praline | 03/09/2020

Répondre à ce commentaire

C'était à prévoir que le monde d'aprés serait pire qu'avant puisqu'ils ont tout fait pour et qu'aucune résistance n'est venue perturber leur pratiques ni leurs ambitions.
Sinon, grandir masqué n'est pas grandir. Mais puisqu'il faut des générations sacrifiées et décervelées, autant les habituer le plus jeune possible.

Écrit par : delia | 03/09/2020

Répondre à ce commentaire

Des enfants masqués, ce n'est pas normal. Je déteste voir les élèves masqués. Encore plus que nous les adultes...Mais, des enfants confinés au moment de la rentrée, ce n'est pas normal non plus. Certains vont prendre un retard considérable. Ma fille me disait qu'elle avait 4 enfants confinés, des CE1 ; encore des devoirs à préparer en plus. Elle a vu des mamans pleurer quand elles ont voulu emmener à l'école leurs enfants en CP. On a pas voulu prendre ceux qui ont été en contact avec 2 animateurs positifs. Ils doivent rester en confinement 2 semaines...Tout le personnel communal a été testé. Même ceux qui sont négatifs doivent rester aussi en quatorzaine...Pourtant, ils ont été testé 7 jours après les 2 positifs..C'est à n'y rien comprendre.
Bref, tout ça, ce n'est pas marrant. Je sors peu. Ca me stresse de voir tous ces gens masqués dans les rues.. Hier, dans la soirée, par contre, nous sommes allés nous promener au bord de l'eau. Peu de monde. Quand j'ai croisé des gens, je me suis écartée de l'autre côté du chemin...On prend encore plus de précautions qu'il y a 3 mois....Vivement que le chiffre des contaminés baisse.

Écrit par : julie | 03/09/2020

Répondre à ce commentaire

C'est bien que les Merveilles soient contentes de leurs maîtresse et professeurs !
Déjà cela facilite les choses.
Le masque toute la journée, c'est lourd pour des enfants, tu nous diras ce que Merveille en dit.

Écrit par : Fabie | 03/09/2020

Répondre à ce commentaire

J'ai l'impression que l'époque que nous avons connue étant jeunes est définitivement révolue...
Et en même temps ça fait tellement « vieux schnock » de dire ça...
•.¸¸.•*`*•.¸¸☆

Écrit par : celestine | 03/09/2020

Répondre à ce commentaire

Une rentrée des classes n'est jamais facile pour des enfants en temps normal alors , avec les conditions et autres règles sanitaires à respecter , c'est une autre paire de manche . Comme tu le dis, Heure-bleue, le monde change et il devient encore plus individualiste . je constate, tout comme toi que les enfants ont un sens des responsabilités que n'ont plus les adultes, ce qui laisse entrevoir un espoir...puisque il en faut.

Écrit par : Jerry OX | 03/09/2020

Répondre à ce commentaire

La situation est effectivement de plus en plus insupportable :-( Des étudiants masqués, c'est bien sûr terrible pour eux, mais, prof à la retraite, je ne peux m'empêcher de surtout plaindre mes anciens collègues qui doivent parfois donner huit heures de cours avec un masque, et qui, entre les cours, doivent aérer leur classe (bon, d'accord, là, pas de problème) et la désinfecter, car leur école manque de personnel de maintenance...

Écrit par : Passion Culture | 03/09/2020

Répondre à ce commentaire

ma petite fille en 6ème masquée de 8h30 à 17h...ca me met en colère !

Écrit par : ang/col | 03/09/2020

Répondre à ce commentaire

Hier, je suis sortie vers 17 h. Le long de l'Yerres ou même dans une rue, il y avait des groupes de 10 à 15 lycéens groupés serrés et sans masque qui fêtaient leurs retrouvailles. Entre m'en inquiéter et m'en réjouir avec eux, j'ai choisi de m'en réjouir.

Écrit par : GM | 04/09/2020

Répondre à ce commentaire

Le masque est dur à porter pour tout le monde et sans doute particulièrement pour les enfants. Cependant ils ont une faculté d'adaptation que nous n'avons plus, les adultes. Masque ? Pas masque ? Où ? Quand ? Comment ? Je le porte, sans me poser de question dès que je dois aller en ville ou bien à ma bibliothèque. En revanche, je compatis et je pense beaucoup à ceux et celles qui doivent le mettre à longueur de journée et ça, depuis que nous en avons à disposition.

Écrit par : Yvanne | 04/09/2020

Répondre à ce commentaire

Pour nous aussi médecin hier ... un remplaçant , jeune et sympa qui nous a prescrit des vitamines (?), et puisque l’on a plus de 75 ans on doit se faire vacciner contre le tétanos ! Il nous a prescrit à tous 2 10 masques par mois. Masque que j’ai du mal à supporter mais que ja porte sagement ...je vais à ROYAN tout à l’heure j’ai Plein de démarches et courses à faire , il fait très chaud en plus. Cela fait 2 mois que j’ai Déserte cette ville pleine de touristes huilés et à moitié nus sans masques qui nous bousculent quand on marche mal et lentement comme moi a cause de l’arthrose ! Le covid s’installe Chez nous ma belle fille ne peut plus aller voir sa mère en ehpad un cas a été détecté parmi le personnel !!!
C’est agréable de savoir que les petites merveilles apprécient leurs rentrées scolaires Moi aussi j’aimais la rentrée et la préparais soigneusement longtemps à l’avance j’aimais L’odeur des cahiers neufs, recouvrir les livres de classe etc...

Écrit par : Francelyne | 04/09/2020

Répondre à ce commentaire

Curieusement, c'est aussi ce que j'ai remarqué : le silence de cette rentrée. Ma rue est paisible mais à l'heure de l'école maternelle toute proche et de la primaire un peu plus loin, j'entends les cris ou les rires des enfants.
Il ne se passe rien : le silence devient pesant...

Écrit par : Gwen | 04/09/2020

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire