Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/11/2018

Ca, c'est fait, passons à la suite...

irm claustro.jpg

J'ai passé l'IRM hier soir.
Je confirme : Je suis vraiment claustrophobe.

Je n'ai pas appuyé sur la sonnette.
Non par courage mais par peur de devoir recommencer à zéro...

J'avais un casque, une espèce de grille sur le visage, genre masque d'escrime, mais en pire.
Rien que du bonheur...
D'après le radiologue, je n'ai pas subi d'AVC, je n'ai pas d'hématome, je n'ai pas d’œdème, pas de "masse", pas de tumeur.
R
ien d'apparent donc.
L'homme de l'art a eu exactement les mêmes mots que le "robot efficace" : "Ca peut revenir...ou pas..."

Il me reste un bilan cardiovasculaire à faire.
Pour l'instant, je me sers du zoom pour écrire.
Mais je suis toujours incapable d'aller au cinéma, au musée et de lire Télérama.
Il me reste à trouver une "règle loupe" pour lire Télérama facilement.

 

Commentaires

La liste de ce que tu n'as pas est assez longue pour te réconforter ...

L'épreuve est terminée, ouf ! Le Goût a vraiment pu te tenir la main ?????

Ne force pas tes yeux à lire les petits caractères, évite les écrans (mais je dirai, égoïstement, que c'est dommage pour nous). La règle loupe ? hum ! ça va vite faire monter ta tension, en plus de n'être pas parfaitement efficace. (La lunette en pharmacie aurait le même effet, en plus d'être plus confortable.).

Avez vous un brin de soleil aujourd'hui ??? Le froid s'intensifie, mais tant qu'il y a de la lumière....

Écrit par : Sophie | 17/11/2018

Répondre à ce commentaire

Non, le Goût n'a pas pu rester avec moi, c'était juste un vœux pieux.
Les lunettes ne servent pas à grand chose, c'est quand même mon cerveau qui fait des siennes.

Écrit par : heure-bleue | 17/11/2018

J'avais aussi espéré que quelqu'un me tiendrait la main... mais en fait, on ne peut pas aller dans la petite pièce où se déroule l'IRM.
Accroche toi aux bons résultats, c'est déjà positif, même si JE SAIS ce que c'est angoissant d'avoir quelque chose que les médecins ne savent pas expliquer.
je te souhaite plein de courage. Mille bisous

Écrit par : Ambre | 19/11/2018

C'est bien de ne pas avoir tout cela, mais ce serait mieux encore si les robots trouvaient l'origine de ce trouble de vision, car ne pas savoir n'est jamais rassurant !
Et puis ne plus pouvoir faire ce que tu aimes, lecture entre autre, ne peut qu'impacter ton moral.
Bisous de réconfort.

Écrit par : Fabie | 17/11/2018

Répondre à ce commentaire

Le pire est écarté, c'est déjà ça. Chez moi aussi.

Écrit par : ang/col | 17/11/2018

Répondre à ce commentaire

Aaaaah ouffff ! je lis ton billet après avoir lu ton commentaire sur mon blog, eh bien, comme je suis soulagée, je viens de danser un sirtaki au milieu de mon salon ! (nan c'est pas vrai mais presque :-) )
Attendons donc la suite, garde le moral ma Lovely copine !
Bisettes

Écrit par : Praline | 17/11/2018

Répondre à ce commentaire

Te voilà rassurée mais toujours ennuyée quand même... il te faut encore attendre le diagnostique du « robot » que tu vas revoir sous peu sans doute ! Bises de réconfort .

Écrit par : Francelyne | 17/11/2018

Répondre à ce commentaire

Ces examens ont au moins l'avantage d'éliminer des causes indésirables. Reste à trouver la bonne, en effet.
Repose tes yeux et ton cerveau. Utilise ton secrétaire !...
Bises
Bonne fin de semaine

Écrit par : lakevio | 17/11/2018

Répondre à ce commentaire

Ah ! tu as le cerveau capricieux ! Mais tu n'est pas la seule et au moins, toi tu n'enquiquine personne !

Écrit par : delia | 17/11/2018

Répondre à ce commentaire

Bon, c'est déjà une bonne nouvelle..Mais…
Ca peut revenir...ou pas...Et ben, avec ça, te voilà rassurée...Bref, ne savent pas ce qui t'est arrivé…
Va falloir qu'on t'aide à trouver.
Y'a des trucs comme ça qui nous arrive sans qu'on sache pourquoi (comme moi, avec mes migraines ophtalmiques qui vont et viennent sans que je m'y attende, mais bon, moi, avec la vie que je mène et le manque de sommeil, je ne suis pas très étonnée). J'ai suspecté les effets secondaires d'un traitement lourd)...Toi, tu prends bien des médocs tous les jours ? Qui dit qu'on n'en a pas changé la molécule comme pour le lévotruc. Tu ne prends pas de somnifères par hasard et n'aurais-tu pas forcé la dose ?
En tout cas, j'espère que ta vue revient petit à petit...C'est le truc qu'on craint le plus, ne plus arriver à lire, ne plus voir l'être aimé et ne plus pouvoir attraper ses petits pois dans l'assiette. Encore plus que de se choper un cancer, je crois.
Bon Week-end au chaud (mais j'ai vu que vous aviez le soleil pendant que nous, les auvergnats sommes noyés sous une grisaille tenace). Je plains les petits jaunes, ces benêts qui sont assez fous et risquent la mort pour quoi ? Juste pour le plaisir d'être ensemble sous la pluie et avoir le plaisir d'admirer de beaux gars bien costauds, armés de matraques et impressionnants dans leurs beaux uniformes ? Ca doit être ça. Sinon, pourquoi une retraitée irait risquer la mort, vu qu'elle n'avait pas le droit de se plaindre avec sa mirobolante retraite... A moins qu'elle ne crevait de solitude dans son 2 pièces, devant son assiette de pâtes, hein !

Écrit par : julie | 17/11/2018

Répondre à ce commentaire

Bon, déjà être contente de pouvoir écarter des choses bien ennuyeuses ! Reste à mettre un nom sur ce qui est handicapant pour toi ….. peut être le robot aura-t-il cela ….
Ne force pas trop à essayer de lire ….. écoute plutôt, de la musique, des livres audio, la douce voix de ton bien aimé …..Bon courage ! je t'embrasse

Écrit par : Colette | 17/11/2018

Répondre à ce commentaire

Bon, tu as passé l’épreuve avec courage.
Il te faudrait une tablette numérique, tu pourrais lire facilement Télérama et autre en agrandissant les caractères. C’est plus sympa que sur l’ordi en fait.
Bonne soirée à vous deux.

Écrit par : Anita | 17/11/2018

Répondre à ce commentaire

ce n'est pas ceci ....pas celà..... peut-être que le "robot" trouvera ue explication parce-que cela a l'air bien gênant dans ton quotidien alors si en plus tu dois craindre que cela se renouvelle .... et puis surtout il faudrait d'abord que ça s'arrête! Mais bon C'est gentil de nous avoir "rassurées"!

Écrit par : emiliacelina | 17/11/2018

Répondre à ce commentaire

Ce n'est pas à de vieux Parisiens comme vous que j'apprendrai que rue de Rivoli, à la Maison de l'astronomie, on trouve un grand choix de loupes : j'espère que vous n'en aurez pas besoin longtemps.

Écrit par : Dame Marthe | 18/11/2018

Répondre à ce commentaire

Je crois qu'il faut se faire une raison. Les machines disent vous allez bien relevez-vous et marchez (J'ai déjà lu ça quelque part), pendant que nos corps se déglinguent sûrement. Heureusement vous êtes deux. Profitez l' un de l'autre à 1000 % (carrément) parce que être malade tout seul c'est galère.
Chez nous on est les champions des taxes indirectes. Je suis sûre que votre président a pris des cours à l'Europe...
On manifeste aussi mais la gauche uniquement donc c'est mal vu par le reste du monde
...

Écrit par : Pivoine | 18/11/2018

Répondre à ce commentaire

"...parce que être malade tout seul c'est galère..."
Ah Pivoine, comme je suis d'accord avec toi !
C'est galère et c'est angoisse +++

Écrit par : Praline | 18/11/2018

Prends _ tu toujours de la cortisone , je crois que ça peut altérer la vision à long terme .Bon courage pour tes examens médicaux .

Écrit par : Brigitte | 18/11/2018

Répondre à ce commentaire

La claustrophobie générée par ce genre de machine est terrible...
Je compatis et je salue ton courage. Si si !

✫ ✫* *

Écrit par : celestine | 19/11/2018

Répondre à ce commentaire

J'imagine l'angoisse de l'IRM.... Bon tu peux souffler un peu quand même...suite au prochain épisode peut être... Bon courage et bises

Écrit par : manoudanslaforet | 19/11/2018

Répondre à ce commentaire

Comme je comprends ton angoisse pour l'IRM... Je suis comme toi.
Prends bien soin de toi et donne des nouvelles.
Je ne suis pas très présente en ce moment et j'imagine que tu sais pourquoi.
Les problèmes de vision sont aussi très angoissants.
Ah si j'étais guérisseuse...
Hélas et je n'ai aucun conseil à te donner puisque ça ne sert à rien.
Juste un peu de présence virtuelle et des bisous réels.

Écrit par : Françoise | 19/11/2018

Répondre à ce commentaire

Je suis claustro et je redoute d'avoir un jour à passer dans cet engin de torture. Ceci d'autant que cerise sur le gâteau, je suis allergique à l'iode…
Rien de plus, rien de moins. Espérons qu'on trouve au moins le pourquoi du comment.
Courage !

Écrit par : Armelle | 19/11/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire